• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • LA LIBRAIRIE AFRO-MILITANTE « LIS THÉS RATURES » FERME SES PORTES

LA LIBRAIRIE AFRO-MILITANTE « LIS THÉS RATURES » FERME SES PORTES

Ouverte depuis le 31 Janvier 2017, la librairie afro-militante « Lis Thés Ratures » de la propriétaire Roxanne Yap et Frédéric Kang ferme ses portes pour un temps indéterminé.

Dotée d’un espace de coworking, d’une salle de réunion et d’un salon de thé, la librairie connue un grand succès auprès de la communauté afro, malgré des débuts assez difficiles.

Peu à peu, Roxanne et son équipe ont su créer et attirer de la clientèle avec l’organisation de plusieurs événements.

Cependant, en l’espace d’un an, la librairie a été victime de nuisances et de plusieurs actes malveillants, en plus de ses gros problèmes financiers.

La propriétaire de la librairie porte plainte contre X, car au mois d’août, une personne mal intentionnée a bouché les canalisations du local avec des serviettes hygiéniques et des boules de Sopalin. Cet acte qui n’a évidemment pas été sans conséquences, a causé l’inondation des locaux et la perte d’une bonne partie du stock de marchandises.

« C’était tellement bien attaché et emballé, c’était forcément fait exprès. Quand c’est arrivé une deuxième fois, il n’y avait plus aucun doute. » confie Roxanne Yap.

Les fidèles de la librairie ont fait preuve de solidarité, en ouvrant une cagnotte où ils ont pu récolter 7000 euros. Cette somme leur a permis de tenir quelques mois. C’est avec beaucoup de déception que Roxanne Yap affirme que l’avenir de la librairie est « incertain ».

« C’est très dur pour Roxane de parler de la fermeture, elle s’est donnée à fond pour ce projet. » d’après Frédéric Kang.

Pour éviter la fermeture de la librairie, Roxanne Yap et Frédéric Kang étaient prêts à trouver un nouvel associé prêt à s’investir, mais n’ayant eu jusque-là aucune offre sérieuse, Roxanne a décidé d’arrêter.

Les deux amis seraient déjà sur un nouveau projet un peu similaire à « Lis Thés Ratures », mais plus « moderne et interactif ».

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook