• Accueil
  • >
  • TIC
  • >
  • L’Afrique se lance à son tour à la conquête de l’espace

L’Afrique se lance à son tour à la conquête de l’espace

L’Éthiopie a lancé son premier satellite de transmission ce vendredi, faisant passer le nombre de satellites africains dans l’espace, pour 2019, à huit. Cette autre avancée pour ce pays d’Afrique australe, réalisée grâce à la formation d’ingénieurs et la coopération entre États, vient accroître l’espoir d’un développement continental accéléré.

Les autorités éthiopiennes ont assisté au lancement de leur tout premier satellite, près d’Addis-Abeba depuis l’Observatoire d’Entoto, le vendredi 20 décembre 2019. Cet énième satellite éthiopien, vient porter à huit le nombre d’engins spatiales africains lancés cette année. « Ce lancement constituera une étape majeure dans notre parcours historique vers la prospérité », a déclaré Demeke Mekonnen, vice-Premier ministre éthiopien.L’Ethiopie devient ainsi le 11ème pays africain à avoir lancé un satellite dans l’espace.

Le secteur de l’aéronautique est en plein essor sur le continent africain. La preuve en est la création de l’Agence spatiale africaine (ASA) cette année et dont le siège est basé en Egypte au Caire. Selon Sékou Ouédraogo, ingénieur aérospatial, c’est une institution similaire à la Cnes en France et la NASA aux États-Unis.  « L’idée est de donner un cap à la stratégie spatiale africaine, mettre en commun les moyens et faciliter la collaboration avec les autres nations », explique t-il. En interconnexion avec l’Union africaine, l’agence se donne pour mission de transformer l’Afrique d’ici 2063.

Le satellite éthiopien ETRSS-1 a été développé par l’Académie chinoise de technologie spatiale. Cette académie a formé une vingtaine de scientifiques éthiopiens. Cet engin aura pour mission de fournir des données pour améliorer la connaissance des ressources agricoles, forestières et minières du pays. Il doit aussi contribuer à une meilleure réponse aux catastrophes climatiques. À ce jour, ce sont en tout 41 satellites africains qui sont en orbite.

Harris DJIRO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook