• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • BOSTON-CLEVELAND: LES CELTICS CONTINUENT DE CORRIGER LES CAVALIERS

BOSTON-CLEVELAND: LES CELTICS CONTINUENT DE CORRIGER LES CAVALIERS

Lebron James a beau tout donné mais cela n’a pas suffit dans cette partie où les Celtics étaient très affamés.
Pour ce second match de la finale de conférence à l’Est, Boston n’a pas tremblé et a su prendre son temps pour finalement abattre les Cavs une deuxième fois par un score de 107 à 94.

Présent tôt à l’échauffement on a senti l’envie de James de faire de ce match, celui qui fera revenir son équipe dans la danse. En l’entame du match, il a donc vite fait un joli travail avec 21 points en 12 minutes. Mais les Cavs n’ont pas pu se détacher de ces foutus Celtics dont l’apport collectif était bien solide. De Smart à Baynes en passant par Morris ou Tatum, chacun y met du sien pour éviter que le navire tout vert prenne l’eau. Avec « seulement » 7 points de retard et un LeBron à 25 points à la pause, disons que Boston avait évité une grosse catastrophe. Ce qu’il fallait, c’était désormais resserrer le verrou et continuer à agresser les visiteurs, pour voir si leur propre rempart serait capable de tenir autant que celui du coin.

Terry Rozier, Marcus Smart, et Al Horford ont assommé les Cavs dans de le troisième quart-temps avec un véritable tsunami de 36 à 22 . La bière coule à flots, les chants se multiplient, et si LeBron fait son job avec Kevin Love, le reste de l’effectif de Cleveland est aux abonnés absents. Pas de Gérard, pas de George Hill, pas d’adresse à distance après le break, pas de solutions pour des Cavs qui verront Tyronn Lue s’embourber dans ses décisions, ses prises de temps-morts et ses rotations

Les Celtics vont profiter pour définitivement enterrer les espoirs de victoire de Cleveland en déplacement dans le dernier quart 23 à 17. Derrière un Horford sensationnel dans le money-time et une défense redevenue irrespirable pour l’équipe de l’Ohio, Boston déroule son jeu, profite de l’instant, de l’ambiance et donc de cet incroyable duo de victoires pour démarrer ces finales de conférences.

Les Celtics mènent désormais 2 à 0 et en ayant parfaitement géré ces deux premiers matchs. Un avec autorité, en menant de bout en bout, et un avec calme, en ne paniquant pas quand la marée numéro 23 a fait ses ravages. Direction Cleveland, avec plus de confiance que jamais. Encore deux matchs qui attendent donc les Celtics à Cleveland. Tiendront-ils aussi de l’autre coté ?

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook