ALGÉRIE: LÉGALISATION DES MIGRANTS AFRICAIN

Ils sont originaires du Mali, du Niger ou du Burkina Faso. Mais pourtant, ils travaillent illégalement, mais pourtant, ils sont victimes de la couleur de leur peau. Le gouvernement algérien s’est lancé dans une vaste campagne de légalisation de ces migrants, dans le but de palier au déficit de travailleurs dans l’agriculture et la construction, tout en cherchant à lutter contre une poussée du sentiment raciste.

« Ils obtiendront un document de résidence qui leur permettra d’obtenir un emploi », a déclaré le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune aux législateurs durant le week-end. Le plan annoncé par le Premier ministre vise à contre-attaquer une campagne anonyme en ligne qui reproche aux migrants africains, officieusement estimés à 100 000, de prendre des emplois aux Algériens et de répandre le virus du SIDA.
Pour déterminer le nombre de bénéficiaires, le ministère de l’Intérieur organisera un recensement, tandis que les services de sécurité afficheront les candidats potentiels à la légalisation.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook