• Accueil
  • >
  • ECONOMIE
  • >
  • Africa Netpreneur Prize : Un appui d’un million de dollars offert à 10 startups africaines

Africa Netpreneur Prize : Un appui d’un million de dollars offert à 10 startups africaines

« L’Afrique, aujourd’hui, est comme la Chine il y a 20 ans. Parce que nous n’avions rien. C’est une opportunité », a affirmé Jack Ma, fondateur d’Alibaba, lors de la deuxième édition de l’Africa Netpreneur Prize qui s’est tenue samedi à Accra et qui a récompensé 10 jeunes entrepreneurs africains. Une cérémonie à laquelle ont également participé le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, et l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon.

Le prix Africa Netpreneur a été décerné cette année à Temie Giwa-Tubosun, fondatrice et directrice générale de LifeBank Nigeria, une entreprise de technologie et de logistique de la santé basée à Lagos, elle a reçu 250 000 dollars. Les deuxièmes et troisièmes lauréats ont reçu 150 000 et 100 000 dollars, tandis que les sept entrepreneurs restants ont reçu chacun une subvention de 65 000 dollars. Jack Ma s’est engagé à créer une communauté de 100 jeunes entrepreneurs sur une décennie, avec 10 « héros d’entreprises » récompensés chaque année dans le cadre du prix Africa Netpreneur.

Son objectif est de faire émerger des entreprises ayant le potentiel de devenir le prochain Alibaba ou le prochain Google. Lors de la cérémonie de remise des prix organisée ce 17 novembre dernier dans la capitale ghanéen, Jack Ma, le patron de la plus grande plateforme de commerce B2B en ligne, qui a récemment fait son entrée en bourse, a partagé les clés de son succès. Par ce partage d’expérience et cette initiative de soutien financier, il espère responsabiliser les entrepreneurs africains.

« La plupart des gens voient l’Afrique aujourd’hui, ils disent qu’il n’y a pas de commerce électronique, pas de logistique, pas de paiement. Pour moi, c’est tellement similaire… L’Afrique, aujourd’hui, ressemble à la Chine il y a 20 ans. Parce que nous n’avions rien. C’est une opportunité », a déclaré Ma, qui est actuellement conseiller spécial pour les jeunes entrepreneurs et les petites entreprises à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement.

Le milliardaire chinois a également confié que la croissance future de l’Afrique reposait sur les entrepreneurs qui pourraient trouver des solutions aux besoins pressants du continent.
« Si l’Afrique veut se développer, résoudre ses problèmes et avoir une croissance durable, le plus important, c’est que nous ayons besoin d’entrepreneurs qui unissent leurs forces », a-t-il expliqué.

 

Annabella Kemayou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook