VISITE DE KAGAMÉ: PARIS EN OPÉRATION DE CHARME

Ce mercredi, le président rwandais en visite à paris dans le cadre du salon Vivatech a déjeuné avec plus de 50 acteurs du numérique en compagnie de son homologue français Emmanuel Macron.

Il sonnait 13 h 30 mn quand l’homme fort du Rwanda a été accueilli à l’Élysée par les honneurs militaires, suivis d’ Emmanuel Macron qui a descendu les marches pour venir serrer la main au président Paul Kagamé. Une première depuis 2011. En effet après avoir été reçu par l’ancien président français Nicolas Sarkozy en septembre 2011, Paul Kagamé ne s’est plus jamais rendu à l’Élysée.

Après le déjeuner, les deux hommes ont eu un tête-à-tête au cour duquel ils ont abordé plusieurs points. Ce tête-à-tête est également le quatrième entre les deux hommes dans un intervalle de huit mois. Les deux hommes ont ensuite animé une conférence de presse pour énumérer certains points de la discussion.

Paris a sorti le grand jeu pour mieux se rapprocher de Kigali. Encore une fois, Emmanuel Macron n’a pas raté l’occasion de continuer dans son opération de charme et les désirs du Rwanda sont pour lui comme des ordres. La France a ouvertement affirmé qu’elle soutiendra la candidature au poste de secrétaire général de la francophonie d’une ministre dont le pays est membre du Commonwealth depuis 2009 et où le français n’est plus une langue officielle.

« S’il y a une candidature africaine au poste de secrétaire général de la Francophonie, elle aurait beaucoup de sens. Si cette candidature était africaine et féminine, elle aurait encore plus de sens. Et donc à ce titre, je crois que la ministre des Affaires étrangères du Rwanda a toutes les compétences et tous les titres pour exercer cette fonction. »

A affirmé Macron.

La France est prête à aller loin pour la reconquête du Rwanda qui est aujourd’hui l’un des pays africains qui se développent à une vitesse étonnante. Pour cela, il faut donner à ce pays ce qu’il veut et il faut également profiter de la place qu’occupe son président au sein de l’Union Africaine pour faire bonne figure dans le but de gagner du terrain. Le président Macron a également annoncé qu’il se rendra au prochain sommet de l’Union Africaine prévu pour juillet en Mauritanie.

Les relations entre les deux pays sont très tendues depuis le génocide rwandais de 1994 ayant fait près d’un million de morts. Kigali accuse Paris d’avoir été pyromane avec un masque de pompier. On se demande si le poste du secrétaire général de la francophonie pourra effacer ce passé que paris se refuse de regarder en face.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook