• Accueil
  • >
  • MODE
  • >
  • Qui est Thebe Magugu, le premier styliste africain à recevoir le Prix LVMH ?

Qui est Thebe Magugu, le premier styliste africain à recevoir le Prix LVMH ?

À 26 ans, il a marqué l’histoire en devenant, le mercredi 4 septembre, le premier lauréat africain du prix très convoité par les jeunes stylistes du monde entier. Thebe Magugu, créateur de mode basé à Johannesburg, s’est imposé face 1 700 autres candidats originaires de 100 pays, en impressionnant un jury de haut niveau composé de Marc Jacobs, Nicolas Ghesquière, Maria Grazia Chiuri, Humberto Léon, Carol Lim, Jonathan Anderson et Clare Waight Keller. Portrait d’une étoile montante de la haute couture.

Virtuose de la mode

Originaire de Kimberly en Afrique du Sud, Magugu a déménagé à Johannesburg pour étudier le design de mode à LISOF. Peu de temps après avoir effectué un stage et travaillé pour différents designers, il crée sa marque éponyme pour femmes. Pour comprendre son esthétique, pensez à Elie Saab et à Christian Lacroix : tout à fait féminin avec une touche folklorique. Ses mélanges simples, colorés et inattendus de matériaux incarnent ses racines sud-africaines et sa vision de la femme moderne.

« Ensemble avec nos valeurs fondamentales de qualité, de nouveauté et de culture, nous recherchons constamment de nouvelles façons de proposer aux femmes des vêtements qui respectent et améliorent le quotidien », a déclaré Magugu à propos de sa philosophie. « Un design élégant et prospectif croise les motifs du passé historique de notre continent, fournissant des vêtements élégants et multiformes aussi précieux que leur femme ».

Très attaché à son héritage culturel, le jeune homme compte bien rester dans son pays, où il vit et travaille. « C’est ma mission en tant que designer. Je veux montrer au monde qu’en Afrique du Sud, on peut aussi produire des pièces, a-t-il déclaré. Je ne vais pas mentir, car les défis sont immenses en termes d’infrastructure et de production, mais l’avenir est prometteur. Il y a tellement de talents dans le pays », a-t-il expliqué à Business OF Fashion après avoir reçu, ému, son prix constitué d’une bourse de 300 000 euros ainsi que d’un programme de mentorat d’un an avec une société du groupe LVMH.

Son style et son inspiration

« La seule chose qui me pose problème, c’est la distribution, en particulier le transport. Il est si facile d’importer en Afrique du Sud, mais il est très difficile d’en sortir », a-t-il dit, soulignant une des grandes problématiques que rencontrent les créateurs en Afrique.

La collection femmes pour le printemps-été 2020 que Thebe Magugu a présentée aux membres du jury les a tout simplement subjugués. Ses silhouettes sont dynamiques, à la fois modernes et classiques, élégantes et très colorées. Robes blanches et rouges, trench vert, jupe marron aux reflets dorés, il n’a pas de limite dans son imaginaire, où les femmes s’affichent sensuelles et confiantes.

Son inspiration lui vient tout droit de l’histoire des femmes sud-africaines des années 1950. Le jeune styliste dessine depuis l’âge de huit ans et c’est sa mère qui a très tôt décelé son talent alors qu’il passait son temps à dessiner.

Crée par le groupe Moët Hennessy Louis Vuitton que dirige le milliardaire français Bernard Arnaud et ouvert à tous les pays du monde, le prix LVMH récompense depuis 2013 des jeunes créateurs de mode en fin d’études.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook