• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] NICOLAS ANELKA ET LAYVIN KURZAWA NOMMÉS « BOULARDS D’OR »

[SPORT] NICOLAS ANELKA ET LAYVIN KURZAWA NOMMÉS « BOULARDS D’OR »

  • Par 1oo312ksa
  • 4 Années
  • SPORT

Les internautes de l’Equipe ont voté pour les « sportifs les plus présomptueux de l’année 2014 ». Deux ultramarins se retrouvent dans le trio de tête: Layvin Kurzawa et Nicolas Anelka.

Il est des titres dont les footballeurs se passeraient bien. Celui de « Boulard d’or de l’année » en est un. Attribué par les internautes de l’Equipe, il récompense dans trois catégories distinctes le sportif qui a « le plus gros boulard », soit, celui qui s’est pris le plus au sérieux au cours de l’année.
Le quotidien sportif note que qu’un seul athlète (Pascal Martinot Lagarde) figure en tête de classement, les autres sont tous… des footballeurs.

Kurzawa récompensé pour son mauvais timing dans son « chambrage »
Ainsi, le boulard du meilleur espoir est attribué à Layvin Kurzawa. Le Bleuet a décroché son titre grâce à sa prestation face à la Suède: non seulement son équipe s’est inclinée 4-1, perdant toute chance d’aller à l’Euro, mais en plus, il a chambré ses adversaires un peu tôt dans la rencontre. A la 87e minute après avoir inscrit le but des 1-3 qui, pensait-il, allait qualifier les Bleus, il a adressé un salut militaire plutôt arrogant à ses adversaires.

Quelques secondes plus tard, les Suédois inscrivaient leur quatrième but et ont chambré le métis guadeloupéen sur le terrain, puis dans les vestiaires, avant que les internautes ne prennent le relai sur les réseaux sociaux.
Layvin Kurzawa arrive donc en tête de sa catégorie, devant Paul-Georges Ntep et Adrien Rabiot.

Nicolas Anelka « je suis fier de moi »
Le « boulard d’or du meilleur français » est quant à lui décerné à Nicolas Anelka. Le footballeur d’origine martiniquaise n’aime pas les médias, qui le lui rendent bien. Ses interviews sont rares. Et c’est sa dernière prise de parole qui lui a valu ce titre.

Nicolas Anelka est revenu sur le Mondial 2010 en Afrique du Sud et sa célèbre altercation avec Raymond Domenech dans les vestiaires. « Je peux me regarder dans un miroir, je suis fier de moi, de mon chemin déclarait-il en avril au journal métro. J’aurai pu être lisse, faire plaisir à tout le monde, notamment à la presse, mais ce n’est pas mon caractère », poursuit alors le joueur de Mumbai City FC.
Avec 37 778 votes, Nicolas Anelka domine (de peu) le classement de sa catégorie, devant Samir Nasri et Pascal Martinot Lagarde.

Enfin il n’y a pas, et pour cause, d’ultramarin dans la dernière catégorie consacrés au « boulard d’or du meilleur étranger ». Samuel Eto’o y arrive en tête, devant Zlatan Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo.

Source: http://www.la1ere.fr/2014/10/21/nicolas-anelka-et-layvin-kurzawa-boulards-d-or-selon-l-equipe-199438.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook