• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • SOUVENEZ-VOUS DE DANDARA, ZUMBI POUR COMBATTRE LE RACISME !

SOUVENEZ-VOUS DE DANDARA, ZUMBI POUR COMBATTRE LE RACISME !

SOUVENEZ-VOUS DE DANDARA, ZUMBI POUR COMBATTRE LE RACISME !

Le 20 novembre marque la date de commémoration de Zumbi dos Palmares, une date qui a été symbolisée et institutionnalisée comme un jour de la conscience noire, une conquête du mouvement noir dans plusieurs villes brésiliennes. Plus que symbolique, le 20 novembre est une affirmation combative contre le racisme.

Nous ne devons sans aucun doute revivre l’un des pires moments qu’est l’esclavage pour les Noirs. L’extermination des jeunes noirs des banlieues, la violence croissante du fondamentalisme religieux catholiques, musulmans, pentecôtiste (évangélique) contre les religions d’origine africaine, la criminalisation de la culture périphérique (funk, rap, reggae), en plus de plusieurs attaques contre la classe ouvrière, de plus en plus humiliée, sont les facteurs de la lamentation noire qui fait écho dans les milieux Afrodescendants depuis la traite négrière.

Le 6 février 1694 dans le quilombo de Macaco, ou Cerca Real, dans la région de Palmares, dans l’État d’Alagoâs au nord-est du Brésil, Dandara, figure emblématique de la lutte des Afro-brésiliens pour leur émancipation, a conduit une résistance farouche contre les Espagnols et les portugais aux côtés de son mari Zumbi dos Palmares.

Après une énième bataille acharnée, le chef Zumbi, le mari de Dandara, est fait prisonnier. Il est décapité quelques jours plus tard. Dandara est capturée aussi, mais se jette dans le vide du haut d’une falaise. La mort plutôt que l’esclavage. Un geste dans le droit-fil de son caractère de guerrière et de stratège.

Elle a persuadé son mari Zumbi de s’opposer à son oncle, Ganga Zumba, le premier grand chef du quilombo qui avait signé un pacte avec le gouverneur du Pernambouc. Le traité de paix avait été jugé trop favorable aux Portugais Dandara et Zumbi tuent Ganga Zumba.

Dandara héroïne afro-brésilienne de l’émancipation des esclaves est vénérée jusqu’à nos jours, parallèlement à la célébration de son mari, Zumbi dos Palmares.

DUNAMIS ADJIGO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook