[SOCIÉTÉ] CAMEROUN : CINQ BÉBÉS EN PRISON

La Commission nationale des droits de l’Homme demande leur départ de Kondengui.

Parmi les 4000 détenus de la prison centrale de Yaoundé, l’on compte 211 mineurs qui sont logés au quartier 12. La délégation de la Commission nationale des droits de l’Homme et des libertés (Cndhl) qui s’est rendue lundi dernier au pénitencier de Kondengui a fait un curieux constat. Cinq nouveaux-nés sont détenus de fait dans cette maison d’arrêt.

« Le bébé du local 6 a déjà un an. Il fait ses premiers pas et essaye de parler », affirme la responsable du service social de la prison à Divine Chemuta Banda, président du Cndhl. Il y a aussi une fillette au local 3 qui a déjà plus de dix mois, selon la même source.

Tandis que deux nourrissons de trois et quatre semaines têtent encore leur mère. A en croire le régisseur de la prison centrale de Yaoundé, Médard Koalang Bomotoliga, « ce sont les mères de ces nouveaux-nés qui refusent de se séparer de leur progéniture venue au monde en prison ». Le service social prévoit d’ailleurs de faire partir ces enfants de cet univers, « parce que ce n’est pas un milieu propice à leur éducation et à leur épanouissement ».

Entre temps, quatre femmes enceintes viennent de rejoindre le pénitencier. Deux d’entre elles sont présentées à la délégation du Cndhl qui veut s’assurer qu’une fois les bébés mis au monde, ils ne resteront pas en prison. Le staff de la prison assure déjà un encadrement aux 211 mineurs qui sont incarcérés. Pendant le passage de la Cndhl, un enseignant détenu donne des cours d’alphabet à quelques élèves.

CT apprendra du nommé Oum Oth, enseignant détenu d’histoire et géographie que « deux détenus mineurs viennent de réussir au Bepc [Brevet de fin d’études du premier cycle] ». La délégation du Cndhl a pu aussi noter que les jeunes détenus bénéficient d’un encadrement particulier pour la pratique des épreuves sportives.

Source : camer.be

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Commentaires

  1. I have to obtain throughout my affection to your goodness promoting folks who require benefit this area of interest. Your current true resolve for moving the perfect solution is close to ended up being ideal and have frequently encouraged employees at all like me to achieve their set goals. Your personal beneficial beneficial data implies close to this much somebody like me and still a lot more to be able to my friends. Many thanks from all of individuals.

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video