• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • Sindika Dokolo, le « gendre » au cœur des « Luanda Leaks »

Sindika Dokolo, le « gendre » au cœur des « Luanda Leaks »

Sindika Dokolo, congolais, est l’époux de la « femme la plus riche » d’Afrique, Isabel Dos Santos, fille de l’ex-président angolais. Cette dernière aujourd’hui poursuivie par la justice de son pays pour détournement de fonds publics, voit son époux être lui aussi rattrapé par le scandale.

Aux côtés celle présentée comme la femme la plus riche d’Afrique, il y a son mari Sindika Dokolo. Cet homme d’affaires né d’une danoise et d’un banquier congolais, est aujourd’hui au centre d’un scandale financier perpétré par sa belle-famille, suite aux révélations sur la fortune douteuse de sa femme, Isabel Dos Santos. Pourtant, le couple s’est depuis des années, couvert à l’aide de cabinets d’audit, en érigeant des montages fiscaux opaques. Le collectionneur et fin stratège, M. Dokolo, a longtemps tenté de faire oublier les démêlés judiciaires de sa belle-famille, grâce à ses activités sur le continent et ailleurs.

Sindika Dokolo et son épouse Isabel dos Santos

Marié en 2002 à la belle Isabel, princesse de l’ex-président angolais José E. Dos Santos, le quadragénaire congolais voyait ses affaires prospérer du côté de l’Angola, à hauteurs de plusieurs millions de dollars. Mines de diamants, téléphonie, banque, immobilier et plusieurs prestigieux domaines en Angola, l’empire Dokolo n’a cessé de grandir à l’ombre du pouvoir MPLA  tenu par son beau-père président.

Mais aujourd’hui, c’est toujours au bras de sa dame, il fait les frais de l’opération anticorruption lancée par le président Joao Lourenço, élu en 2017 avec plus de 60% des suffrages. Défait du joug de son ancien mentor Jose Eduardo Dos Santos, il a depuis mis à l’amende le fils de ce dernier, Jose Filomeno dos Santos, jugé pour détournement de fonds après six mois de détention préventive. En décembre dernier, ce sera au tour du couple Dokolo de voir leurs avoirs et actifs gelés par la justice angolaise.

 

Un milliard de dollars de préjudice pour Sindika Dokolo et son épouse

Le couple Dokolo au cœur de scandales financiers

 

Un milliard de dollars de préjudice leur est notamment reproché de la part du procureur au détriment de l‘Etat angolais et de ses deux principales entreprises publiques: Sonangol et l’exploitation publique de diamants Sodiam. Deux entités directement liées à l’épouse Dokolo, pour ayant dirigé la compagnie pétrolière (Sonangol, ndlr).

Début janvier, c’est cette fois-ci au Portugal que la justice a elle aussi annoncé ouvrir une enquête sur la femme d’affaires et épouse de Sindika Dokolo.  Celle-ci détient des entreprises et des intérêts au Portugal. Elle est notamment accusée de blanchiment de fonds publics. A Monaco aussi, une enquête sera ouverte pour les mêmes motifs. Publiée le 19 janvier dernier dans le quotidien Le Monde, une enquête du Consortium international des journalistes d’investigation  intitulée Luanda Leaks, révèle comment le couple a été aidé par « une armée de sociétés financières occidentales, d’avocats, de comptables, de fonctionnaires et de sociétés de gestion » pour « cacher des avoirs aux autorités fisacles ».

Sindika Dokolo, homme d’affaires congolais

Evidemment, le couple n’est pas resté longtemps muet. C’est en couple qu’ils ont souhaité riposter à l’enquête du Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ). Dans une interview accordée à RFI, M. Sindika Dokolo a dénoncé une « volonté de nous nuire ». Pour lui, « les documents publiés ont été gardés et sont instrumentalisés aujourd’hui pour faire main basse  sur nos avoirs à l’étranger. Ils se servent de la presse pour manipuler l’opinion et les gouvernements étrangers ». Le gouvernement angolais est clairement pointé du doigt dans cette affaire, à en croire les dires de sieur Dokolo. Pourtant, il affirme être en règles avec l’Etat angolais, « l’an dernier, on a payé ma femme et moi,  250 millions de dollars d’impôts pour nos sociétés imposables en Angola », c’est dit!

Une chose demeure cependant claire, les Lunda Leaks n’ont pas fini de faire parler de ce couple.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter, Rédacteur, blogueur, Réalisateur et écrivain gabonais de 28 ans. Célibataire et sans enfants.

  • facebook
  • twitter
  • linkedIn
  • vimeo
  • youtube
  • instagram

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video