SIBAHLE: LA COLLECTION DE POUPÉE DÉDIÉE AUX NOIRES

« Nous sommes beaux », c’est le message que Vilakazi-Ofosu veut faire passer dans la communauté noire. Elle aspire à briser les règles imposées par la société qui veulent faire croire que pour être belle, il faut ressembler à une Européenne : avoir la chevelure longue et lisse, être fine et avoir la peau claire… La plupart des produits, y compris les jouets sur le marché de la consommation, soutiennent cette pensée. C’est pourquoi Sibahle qui veut dire en langue zoulou nous sommes beaux crée une Collection de poupées noires pour changer les choses.

La fondatrice, Vilakazi-Ofosu, a été inspirée par sa fille qui a une chevelure afro épaisse. L’inspiration sur la création des poupées africaines est venue de là : ‘’ à environ deux ans et demi, ma fille m’a demandé de lui donner une chevelure fluide. Je l’ai regardée et je me suis dit : comment lui dire que même si ses cheveux peuvent être aussi longs qu’elle le souhaite, African Hair (Afro Hair), ne coule tout simplement pas », dit-elle.

La fondatrice soutient que lorsqu’il s’agit de choisir la poupée idéale pour les enfants, il est de la plus haute importance de choisir celle avec laquelle l’enfant se rapportera et Sibahle est la poupée parfaite pour les fillettes noires.

Africa top success rapport le témoignage d’une maman publié par africanews : “Quand je lui ai acheté la poupée, elle disait, regarde maman, elle me ressemble. Alors maintenant, elle n’essaye plus d‘être ce qu’elle n’est pas, et elle est capable de s’identifier à cette poupée. Et pour elle, la couleur de peau, ses cheveux (de poupée) lui ressemblent, vous savez, et elle aime aussi le fait qu’elles sentent le chocolat, alors je pense que c’est un bonus”, s’est réjoui une maman.

La collection présente cinq différentes poupées, les Indiennes et les albinismes sont aussi représentées. Tout le monde est servi, la collection Sibahle compte même des acheteurs qui viennent des autres continents. Une variété de tons de peau et de textures de cheveux est également proposée. Les poupées sont disponibles dans plusieurs points de vente dans la capitale sud-africaine et peuvent être commandées en ligne

Khoudia GAYE

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook