• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] KENYA : LE PRÉSIDENT KENYATTA LIMOGE SON MINISTRE DE L’INTÉRIEUR

[POLITIQUE] KENYA : LE PRÉSIDENT KENYATTA LIMOGE SON MINISTRE DE L’INTÉRIEUR

Le Président kényan, Uhuru Kenyatta, a annoncé, mardi, le limogeage de son ministre de l’Intérieur. Une annonce qui intervient quelques heures après l’attaque des shebab qui a fait 36 morts dans le nord-est du pays.

Face à la multiplication des attentats meurtriers dans son pays, Uhuru Kenyatta durcit le ton. Dans une allocution à la nation retransmise à la télévision, le Président kényan a en effet annoncé, ce mardi, le limogeage de son ministre de l’Intérieur, Joseph Ole Lenku et la mise à la retraite anticipée du chef de la police, David Kimaiyo. Une annonce qui intervient quelques heures après une nouvelle attaque sanglante des islamistes somaliens shebab, dans le nord-est du pays, qui a fait 36 morts. Le ministre de l’Intérieur, Joseph Ole Lenku, était sur la sellette depuis déjà plusieurs mois, et le Président kényan a précisé avoir « accepté la demande de retraite » de l’inspecteur général de la police, David Kimaiyo.

Le Kenya est de plus en plus secoué par des attaques des insurgés somaliens shebab en représailles des troupes kényanes qui ont été déployées en Somalie pour les combattre. Dans son discours télévisé, le Président kényan a indiqué que l’intervention des troupes kényanes en Somalie est un succès, car « les shebabs sont diminués, mais n’en restent pas moins dangereux ». Après une nouvelle attaque dans la nuit de lundi à mardi, au moins 36 ouvriers ont été tués dans le nord-est du pays, a annoncé la Croix-Rouge kényane, ce mardi. L’attaque a été perpétrée par des hommes armés, près de Mandera, une ville isolée proche de la frontière avec la Somalie, où les shebab somaliens, affiliés à Al-Qaida, et d’autres milices, ont mené une série de raids récemment, ont indiqué les médias kényans.

Les insurgés somaliens ont ouvert le feu sur des tentes ? dans une carrière où dormaient les ouvriers. Même si les autorités kényanes ont durci les mesures de sécurité à leur encontre, les shebab ont promis de ne pas s’arrêter.

Source :

http://www.afrik.com/kenya-le-president-kenyata-limoge-son-ministre-de-l-interieur

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook