• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] CAMEROUN-GUINÉE EQUATORIALE: SIGNATURE DE 8 NOUVEAUX ACCORDS DE COOPÉRATION !

[POLITIQUE] CAMEROUN-GUINÉE EQUATORIALE: SIGNATURE DE 8 NOUVEAUX ACCORDS DE COOPÉRATION !

Les huit nouveaux accords de coopération signés le 30 août à Yaoundé, au terme des travaux de la 8e session de la grande Commission mixte de coopération entre le Cameroun et la Guinée équatoriale, portent sur les domaines scientifique, technique, agricole, culturel et la sécurité transfrontalière…

« Après quatre journées d’échanges intenses et approfondis, le cadre juridique de la coopération Cameroun-Guinée équatoriale s’est enrichi de huit nouveaux accords. Il s’agissait de procéder à une évaluation depuis la tenue de la 7e session de la Commission mixte et explorer de nouvelles voies pour une coopération toujours plus dynamique », a déclaré le ministre camerounais des Relations extérieures, Pierre Moukoko Mbonjo, à la cérémonie de clôture.

« Ce partage d’expérience et de savoir-faire entre les deux parties laisse présager le renforcement des relations bilatérales entre les deux Etats. Les résolutions auxquelles nous sommes parvenues constituent, à n’en point douter, un pas important dans la marche de nos pays vers le développement et la modernité, une étape importante du processus d’intégration sous-régionale », a-t- il ajouté.

A l’issue des travaux qui se sont tenus du 27 au 30 août, les experts camerounais et équato-guinéens ont procédé à la signature de l’accord relatif à l’exemption réciproque de visas pour les titulaires des passeports diplomatiques, de service ou officiels; et ceux portant création de la Commission mixte permanente de sécurité, la promotion de la femme et du genre, la coopération dans le domaine de l’éducation et de la culture et le protocole d’accord en matière d’agriculture et d’élevage.

Le Règlement intérieur du Comité de suivi des questions consulaires et de sécurité transfrontalière, l’accord de partenariat avec le ministère des Relations extérieures (MINREX) du Cameroun pour la formation, le recyclage et le perfectionnement à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature de Yaoundé, du personnel de la Fonction publique et de la réforme administrative de Guinée équatoriale, ont été signés.

La convention de partenariat entre le MINREX et le ministère équato-guinéen des Affaires étrangères et de la coopération pour la formation, le recyclage et le perfectionnement du personnel de la diplomatie de la Guinée équatoriale à l’Institut des relations internationales du Cameroun a également été paraphée.

« En quatre jours, nous avons signé huit accords. C’est un record. Les résultats de ces travaux démontrent la volonté des présidents camerounais Paul Biya et équato-guinéen Obiang Nguema, de promouvoir une coopération bilatérale qui va intensifier les relations commerciales, techniques et scientifiques entre Yaoundé et Malabo », a déclaré M. Agapito Mba Mokuy, ministre des Affaires étrangères et de la coopération de la Guinée équatoriale.

Les relations diplomatiques entre le Cameroun et la Guinée équatoriale ont été établies le 27 octobre 1968 au niveau des ambassadeurs.

Cette coopération bilatérale est régie par divers instruments juridiques: le traité d’amitié et de bon voisinage, l’accord culturel et de coopération économique et technique, les protocoles de pêche et d’élevage.. signés il y a plus de 30 ans.

Les échanges commerciaux entre les deux pays sont considérables. En effet, la Guinée équatoriale importe du Cameroun divers produits: vivres (ufs, tomates, oignons, haricots, pommes de terre, viande fraiche..), matériel de construction (ciment, tôles.. ),des pièces automobiles et du matériel de bureau, etc.

Le Cameroun quant à lui importe du vin, des liqueurs et de la parfumerie.

De nouveaux chantiers sont à mettre en oeuvre avant la tenue de la 9e session de la grande Commission mixte de coopération prévue en Guinée équatoriale en 2014 dans les domaines de l’éducation et la formation, de l’énergie et des travaux publics et le développement des infrastructures de transport.

Le projet d’aménagement de la route Kribi-Campo au Sud Cameroun à Bata la capitale de la Guinée équatoriale, et la construction d’un pont sur le fleuve Ntem dans la même région, ainsi que la décision de réouverture de la frontière entre les deux pays en juillet 2012, permettront d’intensifier les échanges commerciaux et de s’acheminer vers la libre circulation des personnes et des biens dans une perspective d’intégration sous-régionale effective en Afrique centrale.

Par ailleurs, les entreprises équato-guinéennes sont invitées à venir investir au Cameroun, a indique le ministre Pierre Moukoko Mbonjo.

D’une superficie de 28.050 km2, pour une population avoisinant 600.000 habitants, la Guinée équatoriale, selon des experts, présente les meilleurs indicateurs économiques de l’Afrique centrale avec un taux de croissance annuel dépassant les 16%.

Avec une production de 420.000 barils par jour, la Guinée équatoriale est la troisième puissance pétrolière d’Afrique au Sud du Sahara après le Nigeria (2,7 millions de barils par jour) et l’Angola (2 millions de barils par jour).

Source : Xinhua

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video