• Accueil
  • >
  • PEOPLE
  • >
  • [PEOPLE] JAY-Z SE PRÉPARE À LANCER SON OFFRE DE STREAMING MUSICAL, TIDAL

[PEOPLE] JAY-Z SE PRÉPARE À LANCER SON OFFRE DE STREAMING MUSICAL, TIDAL

Tidal, service suédois de streaming racheté par Jay Z, doit se lancer aux États-Unis lundi soir. Il est soutenu par une poignée de superstars de la musique.

La liste des artistes ressemble au premier rang des Grammy Awards: Beyoncé, Rihanna, Daft Punk, Madonna, Kanye West, Usher, Coldplay, Arcade Fire, Jack White, Calvin Harris, P. Diddy… Sur Twitter et Facebook, ces superstars de la musique se sont tous rassemblés derrière Jay Z et son service de streaming musical, Tidal. Leurs profils se sont parés du même bleu turquoise pour faire la promotion de l’application, déjà disponible en France et qui sera dévoilée aux Américains ce lundi. Leur hashtag de rassemblement: #Tidalforall. Une vidéo, publiée sur Twitter, annonce une conférence qui se tiendra à 23h (heure française)

Le ton de cette campagne marketing est assez surprenant. En général, lorsque les célébrités mènent une action simultanée sur les réseaux sociaux, c’est pour une campagne caritative ou de soutien, comme l’opération «Bring back our girls» ou le message «Je suis Charlie». Ici, les artistes soutiennent un concurrent de Spotify, porté par le rappeur-businessman Jay Z. Leur ton est dithyrambique. «Aujourd’hui, nous pouvons changer le sens du vent et l’histoire de la musique», s’écrie Kanye West. Nicki Minaj appelle ses fans à «changer [leurs] photos de profil pour soutenir ce qui est juste, pour soutenir le futur».

Avec ce lancement tonitruant, Jay Z et son entourage veulent faire bouger le rapport de force entre les artistes et les services de streaming musical comme Spotify ou Deezer. Au terme de longues négociations, le rappeur américain a acheté au début du mois de mars Aspiro, la société suédoise qui possède Tidal, pour 56 millions de dollars.

Des artistes en primeur ou en exclu

Par rapport aux services les plus populaires du marché, Tidal propose un streaming en haute qualité Hi-Fi, et de nombreuses playlists éditorialisées. Pour bénéficier de la qualité proposée par Jay Z, il faut débourser 10 euros (ou dix dollars) de plus par mois. Le modèle de rémunération des artistes par Tidal n’est pas encore dévoilé, mais pour que Madonna, la chanteuse qui a vendu le plus de disques au monde, rejoigne le mouvement, il doit être plutôt intéressant. Taylor Swift, qui a retiré son catalogue de Spotify en novembre 2014, vient de l’offrir à Tidal.

D’autres artistes pourraient proposer l’exclusivité de leur catalogue, ou, tout du moins, leur primeur. Le site musical suédois Breakit évoque la possibilité, pour des artistes, de diffuser leurs nouveaux titres exclusivement sur Tidal pendant quelques mois. La conférence de presse de Jay Z lundi soir devrait permettre de préciser les atouts du nouveau service de streaming.

Cette campagne intervient alors que deux géants du Web, Apple et Google, tentent de développer leur offre d’abonnement musical. YouTube Music Key, qui s’appuie sur la plateforme vidéo de Google, est encore en version d’essai. Apple, de son côté, a acheté Beats Music pour 3 milliards de dollars, et veut progressivement fondre le service dans son application musicale iTunes. Beats Music a été cofondée par les producteurs Jimmy Iovine et Dr. Dre. Derrière Spotify et Deezer, les leaders du marché, et YouTube, le cas à part, la bataille du streaming musical pourrait se jouer entre «East Coast» et «West Coast», entre le New-Yorkais Jay Z et Dr. Dre, le rappeur californien.

Source :

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/03/30/01007-20150330ARTFIG00295-daft-punk-kanye-west-et-madonna-font-la-promo-du-service-de-streaming-de-jay-z.php

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook