MORT D’ADAMA : LES MÉDECINS BLANCHISSENT LES GENDARMES

D’après le rapport réalisé par quatre médecins et rendu aux deux juges d’instruction le 18 septembre, les gendarmes sont exonérés de toute responsabilité.

Contrairement aux deux autres rapports qui soulignaient une asphyxie mécanique, ce nouveau rapport balaie totalement cette thèse. Pour les quatre experts, l’asphyxie mécanique est insuffisante pour jouer un rôle déterminant dans la mort d’ADAMA.
D’après le rapport, la mort d’Adama a été causée par l’évolution naturelle d’un état antérieur au décours d’un effort. Les médecins se sont basés sur un trait drépanocytaire pour lequel il avait été diagnostiqué et d’une sarcoïdose de stade 2, dont il ignorait l’existence. Pour les médecins, c’est donc la fuite d’Adama qui a conduit à la mort de ce dernier. Pour eux, son pronostic vital était déjà entamé lorsqu’il s’est présenté à l’appartement de Beaumont-sur-Oise où il a été arrêté. Alors que les gendarmes ont déclaré avoir fait usage de la force pour pouvoir le maîtriser et qu’ils l’ont plaqué au sol à trois.

Les experts ont assuré qu’Adama a couru pendant une quinzaine de minutes. Alors que, les caméras de vidéosurveillances ne démontrent qu’un bref parcours.

On se demande si le rapport concerne réellement le cas Adama Traoré ou qu’il fallait juste trouver une raison pour classer l’affaire et passer à autre chose.

Pour rappel, le 19 juillet 2016, trois fonctionnaires de la brigade de gendarmerie de Persan venus interpeller Bagui Traoré (frère d’Adama) ont poursuivi Adama Traoré qui a fini par se réfugier dans un appartement. L’homme décède quelques heures après son interpellation. Sa mort a donné suite à plusieurs manifestations réclamant justice et la fin des violences policières contre les noirs. Mais pourtant, les violences policières contre les noirs n’ont jamais connu de fin en France avec la bénédiction d’une justice à deux vitesses.

Peut-être que cela changera le jour ou le barrot sera comparable à l’équipe de France.

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook