• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • LUPITA : « JE N’AIMAIS PAS MES CHEVEUX CRÉPUS QUAND J’ÉTAIS JEUNE »

LUPITA : « JE N’AIMAIS PAS MES CHEVEUX CRÉPUS QUAND J’ÉTAIS JEUNE »

Lors d’une interview pour le magazine Allure, l’actrice de « Black Panther » Lupita Nyong’o est revenue sur son enfance et ses cheveux crépus qu’elle n’aimait pas durant cette période. Elle était jalouse des filles aux cheveux longs et a supplié sa mère pour défriser les siens mais quand elle a coupé cette partie défrisée, elle s’est sentie «libérée».

«Je n’aimais pas mes cheveux crépus quand j’étais jeune. J’étais vraiment jalouse des filles avec des cheveux plus épais, plus longs et plus soyeux », confesse-t-elle au magazine Allure. J’ai commencé à supplier ma mère d’avoir des cheveux défrisés. Elle ne voulait pas, même si ses cheveux étaient aussi défrisés. Elle estimait que c’était une décision que je devais prendre à mes 18 ans. »

« Vers 13 ou 14 ans, je me sentais vraiment mal à l’aise », a poursuivi l’actrice d’origine kenyane. « Mon père est intervenu et a parlé à ma mère de mes cheveux, et elle a finalement accepté. Elle m’a emmené au salon, et j’ai pu défriser mes cheveux. Je me sentais tellement mieux parce que c’était plus facile pour les coiffer. Toutes les filles de ma classe avaient les cheveux défrisés. Très peu avaient des cheveux naturels, donc je me sentais beaucoup plus acceptable. « 

Mais l’actrice a expliqué que l’entretien des cheveux défrisés était très compliqué. Elle devait protéger ses cheveux chaque nuit et dormir au-dessus de la tête de lit afin de ne pas endommager ses boucles, ce qui s’est avéré inconfortable. Et l’entretien de son défrisage, était coûteux.

«Alors, une fois, j’ai demandé un peu plus d’argent pour me faire coiffer et mon père a plaisanté en disant :« Pourquoi ne pas tout couper? ». Quelques mois plus tard, je me suis dit:« Pourquoi pas ? « Je suis allée au salon de coiffure, et j’ai dit: » Coupons-les. « C’était presque un défi pour moi: Puis-je vivre sans cheveux ? Il a rasé tout de suite. C’était tellement effrayant mais tellement libérateur parce que je suis devenue complètement chauve « . Et tandis que sa mère était « horrifiée » au début, il a fallu deux semaines à son père pour remarquer « le changement ».

« C’était vraiment une étape libératrice« , a-t-elle expliqué. « Je n’avais rien à cacher derrière. J’ai eu mes cheveux courts pendant très longtemps après cela. « 

Maintenant, Lupita dit qu’elle est fière et aime ses cheveux crépus.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook