Cyril Ramaphosa, Le nouveau président Sud Africain

Jacob Zuma a été poussé à la sortie par son parti politique et sa démission n’a pas tardé.

 » Je démissionne. Je ne suis pas d’accord avec la décision prise par les dirigeants du parti, mais j’ai toujours été un membre discipliné de l’ANC  » disait l’ex président de l’Afrique du Sud lors de démission hier à 22 heures, heure locale.

Désormais, l’actuel leader de l’ANC, Cyril Ramaphosa, est celui qui s’assoit sur le fauteuil présidentiel, il porte un discours de rassemblement : « Je suis d’accord avec vous, nous devons trouver des moyens de travailler ensemble sur des sujets d’intérêt nationaux. Ce serait fantastique de pouvoir relever le débat dans cette assemblée à un niveau où nous sommes capables d’échanger entre nous, sans avoir à se crier dessus, sans avoir à assister au chaos qui a caractérisé cette assemblée. Et je suis d’accord avec vous, vous voudriez un président qui respecte cette assemblée, un président qui vous respecte. Alors respectons-nous les uns les autres. »

Jacob Zuma, est très affaibli car il risque de se faire rattraper par la justice dans les jours qui viennent. Son nom est cité dans plusieurs affaires de corruption. Il est notamment accusé d’avoir perçu des pots-de-vin dans une affaire de vente d’armement.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook