• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • L’agent français Karim Meckassoua évacué de la République Centrafricaine avec l’aide de la France

L’agent français Karim Meckassoua évacué de la République Centrafricaine avec l’aide de la France

4×4 blancs. Militaires français. Meckassoua encerclé. Population locale ébahie.
Tel est le scénario qui s’est déroulé le Mercredi 28 Novembre 2018 au KM5, le
quartier musulman du 3 e arrondissement de Bangui, d’où Karim Meckassoua, a
été évacué.
Pour rappel, Abdoul Karim Meckassoua, né le 31 décembre 1953 à Bangui, est
un homme politique centrafricain musulman, ergonome consultant de
profession.
Il a été destitué de la présidence de l’Assemblée nationale centrafricaine le 26
octobre dernier à une large majorité (98 voix contre 41) à cause de différents
manquements, dont des décaissements sans justificatifs.
Malgré la prohibition des autorités de la RCA de sortir du pays du fait de ses
activités contre la République Centrafricaine et son jugement prochain, l’homme
de 64 ans a fait l’objet d’une mission-évacuation spéciale par les militaires
français.

Agent français

N’est-ce pas là un indice sérieux étayant la thèse selon laquelle il serait une
marionnette de Paris qui l’utilise à son gré pour déstabiliser la situation en
République Centrafricaine ?
D’ailleurs, on se demande même si la tentative de perturbation de la cérémonie
d’entrée en fonction du nouveau chef de l’Assemblée Nationale Laurent Ngon
Baba n’était pas une idée de la France.
C’est ainsi que cette dernière a privé Bangui de son droit de faire paraître un
ennemi de la république devant la justice centrafricaine en lui administrant une
aide importante pour s’évaporer.
Tant qu’il ne sera pas à nouveau arrêté et forcé à comparaitre devant les juges
centrafricains, Abdoul Karim Meckassoua et ses pairs ne cesseront d’abuser de
la bienveillance du peuple et de violer les règles de la RCA.
Il est donc fondamental de se souvenir qu’il est un traître et qu’il doit être
sanctionné pour ses multiples infractions.
Une place de choix bien méritée lui a été préparée et lui est réservée…à la
maison carcérale de Ngaragba !

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook