GEORGE WEAH ÉLU PRÉSIDENT DU LIBERIA

L‘ancien footballeur George Weah, 51 ans a été élu à 61,5 % des voix lors du second tour de l’élection présidentielle au Liberia face à Joseph Boakai après dépouillement de 98,1 % des suffrages. C’est donc une large victoire pour l’ex-attaquant vedette du PSG et du Milan AC qui succédera à Ellen Johnson Sirleaf le mois prochain.

Initialement prévu le 7 novembre, le second tour avait été suspendu in extremis par la Cour suprême à la suite de recours du candidat arrivé troisième le 10 octobre, Charles Brumskine (9,6 %), appuyé par M. Boakai (28,8 %), qui avait dénoncé des « fraudes et irrégularités ». George Weah avait quant à lui était en tête avec 38,4 % des voix.

George Weah était le grand favori de cette élection. Après être arrivé en tête au premier tour dans 11 provinces sur 15, il bénéficiait du ralliement du sénateur et ancien chef de milice Prince Johnson (8,2%) et du parti de Charles Brumskine. Il affirme avoir tiré les leçons de ses deux échecs face au «ticket» présidentiel Sirleaf-Boakai, comme candidat à la présidence en 2005, puis à la vice-présidence en 2011.

Il s’est fait élire en 2014 sénateur de la province de Montserrado, la plus peuplée du pays. Il a choisi comme colistière Jewel Howard-Taylor, ex-femme de l’ancien chef de milice puis président (1997-2003) Charles Taylor et influente sénatrice de Bong, autre important réservoir de voix.

La victoire de l’ancien ballon d’or (1995) est une accumulation de ­premières. Première alternance démocratique depuis soixante-dix ans dans ce pays anglophone ravagé par une guerre civile (1989-2003) qui fit 250 000 morts. Première accession au pouvoir d’un native, descendant des populations indigènes du Liberia, par opposition aux congos, ces esclaves affranchis de retour des Etats-Unis qui ont fondé le pays en 1822 et toujours dominé la vie politique. Première fois, enfin, qu’un sportif footballeur de haut niveau est élu à la tête d’un Etat.

George Weah a reçu les félicitations de plusieurs personnalités notamment de la star du foot, Didier Drogba. « Merci Didier de ton soutien, nous sommes tous les deux soucieux et conscients du destin de nos peuples. Suivons le même chemin… », a répondu en français l’ancien Parisien sur Twitter.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook