ÉLECTIONS AU CAMEROUN: INVALIDATION DES RECOURS

ÉLECTIONS AU CAMEROUN: INVALIDATION DES RECOURS

Après les élections présentielles ayant eu lieu le 7 octobre 2018 au Cameroun, des opposants au régime de Paul Biya qui depuis plus de trois décennies dirige le pays, ont fait remarquer plusieurs sortes d’irrégularités. Ils ont ainsi envoyé plusieurs recours en demandant l’annulation totale ou partielle des présidentielles.

Pour l’opposant Joshua Osih, le candidat du Social Democratic Front (SDF), le couvre-feu et la situation qui a prévalue dans certaines zones ont eu pour conséquence, la non-tenue effective des élections dans ces zones.

Pour le candidat et ses avocats avant que cette élection ne soit validée, elle doit avoir lieu dans toutes les régions du pays. Cela selon eux y va de la préservation de l’unité nationale. Cette unité qui se trouve déjà être mise à mal par les mouvements qui sévissent dans les régions anglophones du pays et valider ses élections serait en quelque sorte une validation de la séparation du pays .

Mais le conseil constitutionnel camerounais a déclaré non-recevable le recours du candidat Joshua Osih et ceux de tous les autres opposants.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook