• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • REBECCA SAMARIA LOLOSOLI : FONDATRICE DU VILLAGE INTERDIT AUX HOMMES

REBECCA SAMARIA LOLOSOLI : FONDATRICE DU VILLAGE INTERDIT AUX HOMMES

Rebecca Samaria Lolosoli, est la fondatrice du village Umoja, dit village interdit aux hommes, dont elle est également le chef. Ce village est né de la volonté des femmes à reconstruire leur dignité. En effet, pendant une trentaine d’années, les femmes du vivant à Umoja ont été abusées par des soldats britanniques. Ces dernières déshonorées, ont été battues puis répudiées, car pour leurs époux, elles apportaient la honte dans la communauté.

A l’âge de 15 ans, Rebecca va être excisée avant d’être vendue en mariage pour 17 vaches. Ayant elle-même échappé à une tentative de viol de la part de soldats britanniques, elle commença à faire parler les femmes violées, pour attirer l’attention sur ce phénomène. Jusqu’au jour où, son mari étant en voyage, elle fut battue par des hommes de son ethnie que cette libération de la parole des femmes dérange.

Après ce terrible événement et face à l’indifférence de son mari, elle le quitte et fonde, avec d’autres femmes dans la même situation, une petite communauté.  C’est ainsi que le village refuge Umoja, verra le jour pour se protéger des hommes.

Le quotidien de Rebecca n’est pas toujours facile, elle est régulièrement la cible des attaques d’hommes jaloux qui ne supportent pas l’idée de ce village interdit aux hommes. Cependant, elle est très vite devenue la voix des femmes de sa communauté, lors des congrès, afin de trouver des solutions pour venir à bout des inégalités entre les hommes et les femmes. « La liberté du choix de leur conjoint, le droit à l’instruction, le droit à l’autonomie et à la propriété » telles sont les droits pour lesquels Rebecca Samaria Lolosoli se bat au quotidien.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook