• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • Argentine : Un marchand ambulant sénégalais copieusement tabassé par 12 policiers

Argentine : Un marchand ambulant sénégalais copieusement tabassé par 12 policiers

Le 28 février 2020, à Flores, un quartier de la capitale d’Argentine, un marchand ambulant sénégalais El Hadji Mansour THIAM a été pris en sandwich par une douzaine de policiers, qui l’ont par la suite sauvagement battu.

Alors que la police réprimait de la rue des marchands ambulants, le sénégalais a été pris à partie par 12 agents de forces de l’ordre argentines. Après l’avoir sauvagement battu, ces derniers ont tenté de l’embarquer pour le placer en détention, n’eût été l’intervention courageuse de quelques passants qui ont empêché cela.

Après plusieurs coups reçu à la tête, El Hadji Mansour THIAM a été conduit dans un hôpital, pour y recevoir des soins. À Buenos Aires, ces actes ont été fermement condamnés, notamment par Alejandrina BARRY, députée de Buenos Aires, qui a montré du doigt la politique appliquée au sein de la capitale. «Ce ne sont pas des policiers qui sont lâches, mais c’est une mauvaises politique envers les plus démunis de la ville», a-t-elle déclaré.

En 2018 déjà, rapporte le site d’actualité « Samarew.com », la Commission contre la violence institutionnelle du pouvoir législatif, présidée par la députée du Front de gauche, Myriam BREGMAN, avait rendu compte des allégations de persécution, de coups et de répression contre des vendeurs ambulants de la rue. Lesquelles s’ajoutent à la xénophobie apparente contre les migrants principalement originaires du Sénégal, justifiée par de nombreuses agressions policières envers les commerçants de ce pays.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video