• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] SÉNÉGAL : OUVERTURE DE L’INSTITUT PANAFRICAIN DE STRATÉGIES

[ACTUALITÉ] SÉNÉGAL : OUVERTURE DE L’INSTITUT PANAFRICAIN DE STRATÉGIES

Soucieux du devenir du continent, un groupe d’intellectuels et d’experts africains vient de créer un établissement de formation pluridisciplinaire. Il s’appelle Institut Panafricain de Stratégies. Son siège est à Dakar au Sénégal. La cérémonie d’inauguration de cet institut hors du commun a vu déferler de nombreuses personnalités du continent sur le sol sénégalais. Le Tchad dont l’engagement pour la cause du continent reste toujours constant a répondu bien présent à cette cérémonie. D’éminentes personnalités tchadiennes avec à leur tête le Premier Ministre, M. Emmanuel Nadingar, le représentant du chef de l’Etat, Son Excellence M. Idriss Deby Itno, ont pris part à cette cérémonie.

Au delà de la consolidation de l’unité africaine, l’institut panafricain de stratégies se veut aussi un outil de la renaissance africaine. Pour Cheik Tidiane Gadio, président de cet institut, le 21è siècle sera le siècle de la renaissance africaine si et seulement si les défis de la paix, de la sécurité, de la bonne gouvernance, de l’unité et de la réflexion stratégique sont relevés. A ce titre son établissement qui a pour devise paix-sécurité-gouvernance dispose de cinq départements et de deux programmes spéciaux à savoir départements Paix, sécurité, gouvernance, réflexion stratégique et enfin le département formation, édition, publication et communication auxquels s’ajoutent les deux programmes spéciaux qui prennent en compte les valeurs de la femme et des sages pour la consolidation de cohésion sur le continent.
C’est une fierté doublée de responsabilité pour le président sénégalais, M. Macky Sall. Pour lui, l’Afrique ne peut échapper aux réalités du 21è siècle, elle doit réfléchir pour baliser le chemin afin de mieux guider ses actions. En outre M. Gadio a rendu un vibrant hommage aux chefs d’État africains qui ont soutenu le projet, particulièrement le président tchadien qui a dépêché une délégation conduite par le Premier ministre du Tchad.

Centre de référence
«L’Ips est, en effet, un think-tank de réflexion stratégique, de recherche, de formation, doublé d’une plate-forme d’actions et de contribution multiforme aux médiations pour la paix en Afrique et de développement de nouvelles stratégies pour sécuriser nos États, nos populations, nos ressources naturelles, bref notre avenir. Le tout bien entendu dans un environnement interne de bonne gouvernance institutionnelle démocratique, économique, politique, sociale et environnementale», a expliqué Cheikh Tidiane Gadio, un des promoteurs de l’Ips.

Cela commence par un choix rigoureux du personnel. «Nous récuserons copinage et népotisme dans la sélection d’un personnel africain compétent, rigoureux, ayant le culte du résultat et de l’excellence, car l’Afrique mérite tout simplement ce que ses enfants ont de mieux à offrir», a indiqué M. Gadio. «Notre staff sera représentatif des 5 grandes régions du continent, nous respecterons aussi notre diversité linguistique entre anglophones, francophones, arabophones, lusophones, swahiliphones, entre autres», a-t-il ajouté.

Source : journaldutchad.com

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook