• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] BURUNDI : MONSEIGNEUR PIERRE ANTOINE MADARAGA DEMANDE LA LIBERATION DU DIRECTEUR DE LA RPA

[ACTUALITÉ] BURUNDI : MONSEIGNEUR PIERRE ANTOINE MADARAGA DEMANDE LA LIBERATION DU DIRECTEUR DE LA RPA

Dans un discours, vendredi sur les ondes de la radio catholique burundaise, Mgr Pierre Antoine Madaraga, recteur du séminaire de Mureke, a remis en cause l’incarcération du directeur de la Radio Publique Africaine Bob Rugurika dans l’affaire de l’assassinat des religieuses de Kamenge.

Mgr Pierre Antoine Madaraga est une personnalité religieuse très influente au Burundi. Dans sa déclaration, il s’est dit peiné par l’incarcération du journaliste. « Au tout début de l’affaire, après les meurtres des deux premières soeurs, l’église avait d’abord adhéré à la version officielle, à savoir que ce double assassinat était « l’œuvre d’un fou ». Mais l’église a remis ce discours en question quand, en dépit du déploiement de policiers sur place après les deux premiers meurtres, une troisième sœur a été tuée. Alors, quand la RPA a commencé à nous donner d’autres informations, on s’est dit « voilà enfin une autre piste. Donc emprisonner le directeur de la RPA, c’est comme si on voulait faire taire la vérité » », a-t-il affirmé.

«Je demande vraiment qu’on puisse libérer Bob Rugurika et qu’on puisse dire la vérité sur la mort de ces trois sœurs», a t-il poursuivit.

Tout comme lui, la société civile et les médias burundais, l’UE, les États-Unis et plusieurs organisations internationales des droits de l’homme sont mobilisés dans une campagne pour la libération du journaliste burundais.

Pour la justice burundaise, « le directeur de la RPA ne sera libre qu’après avoir livré le criminel qui a reconnu avoir tué la troisième sœur ».

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video