• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [ACTUALITÉ] ANGELA MERKEL DEMANDE PARDON À TOUS LES AFRICAINS POUR LA CONFÉRENCE DE BERLIN

[ACTUALITÉ] ANGELA MERKEL DEMANDE PARDON À TOUS LES AFRICAINS POUR LA CONFÉRENCE DE BERLIN

La conférence de Berlin qui avait regroupé 14 pays occidentaux avait pour but de se partager le continent africain. Elle s’est tenue à Berlin le 15 Octobre 1884 et est le début d’un long et pénible cauchemar pour le continent africain.

C’est le début d’une longue et dure période d’imperialisme. Cette tendance à domination morale, psychique et intellectuelle a été un frein pour l’émergence socio-économique du continent.

Jamais les droits de l’homme n’ont été autant violés, s’en est suivi les crimes, les génocides, la famine. Causant la mort de millions d’africains. Ces hommes qu’on obligeait à assister à l’assassinat des membres de leur famille, des femmes violées, des enfants victimes d’abus sexuels.

Sans suivi psychologique ou mesure d’accompagnement, certains de ces hommes étaient victimes de pathologies qui sont dues aux séquelles de ces crimes mémoriels ( troubles de borderline, schizophrénie, troubles bipolaire).

132 ans plus tard l’Allemagne fait preuve de raison et accepte enfin le rôle qu’elle a joué déjà pour avoir abrité cette abominable conférence mais aussi pour s’être impliqué dans plusieurs autres atrocités faite au continent africain (le génocide du hereros en Namibie par exemple).

La chancelière Angela Merkel a fait part de ses excuses au nom de toute l’Allemagne

« l’Allemagne présente ses excuses au nom de tout le peuple allemand, pour cette conférence qui était le point de départ d’un des plus grands et des plus longs massacres de l’histoire »

Geste acceptable car tout comme ses paires elle pouvait ne pas se prononcer. Le pardon ne guérit certe pas la bosse mais l’Afrique vaut beaucoup mieux que ça et possible ou impossible, le pardon nous tourne vers le passé. Car Il y a aussi de l’avenir dans le pardon.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook