• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] LIVERPOOL : BALOTELLI POURRAIT ÊTRE PRIVÉ DE RÉSEAUX SOCIAUX

[SPORT] LIVERPOOL : BALOTELLI POURRAIT ÊTRE PRIVÉ DE RÉSEAUX SOCIAUX

Mario Balotelli pourrait être poursuivi pour propos racistes, après la publication d’un message jugé antisémite sur son compte Instagram. Habitué des scandales sur les réseaux sociaux, l’attaquant de Liverpool pourrait se voir supprimer leur usage. Les Reds y songent sérieusement…

Liverpool : Balotelli pourrait être privé de réseaux sociaux, une solution adéquate ?
Balotelli va devoir couper le cordon avec Internet.

Une photo de Super Mario a mis le feu aux poudres. Le texte accompagnant l’image du plombier fictif, publiée sur Instagram, a rapidement été taxé de raciste pour les propos suivants : «il saute comme un Noir, et attrape des pièces comme un Juif» . Mario Balotelli, qui a pourtant rapidement supprimé l’image et présenté ses excuses, n’est pas au bout de ses peines.

«S’éloigner des réseaux sociaux» …

La Fédération anglaise devrait le poursuivre pour propos racistes et lui imposer des matchs de suspension. A Liverpool, où son transfert en provenance du Milan AC s’apparente de plus en plus à un flop, la situation exaspère. Au point d’adopter une solution ultime envers celui qui court toujours après son premier but en Premier League cette saison.

«La manière dont les joueurs utilisent les réseaux sociaux peut devenir problématique» , a reconnu l’un des membres de la direction, Ian Ayre, au Daily Mail. «Nous aimerions que nos joueurs s’en tiennent le plus éloignés possible.» Une demande qui prend des allures d’injonction, et qui pourrait déboucher sur la clôture des comptes de l’Italien sur les réseaux sociaux.

Instagram, foyer de bad buzz pour Balotelli

Balotelli, sportif italien le plus suivi sur Twitter, n’en est pourtant pas à son coup d’essai. Quelques jours plus tôt, une autre photo – là aussi rapidement supprimée – avait suscité de vives réactions. On le voyait, sur ce selfie, posé son bras devant une affiche, devant la bouche de Luis Suarez.

Mais que l’on se rassure, il ne nait pas que des scandales sur Twitter ou Instagram. Lors de son arrivée à la Mersey, il avait détourné une couverture d’album en s’incrustant sur le visage des Beatles, originaires de Liverpool. Un beau geste, qui avait pourtant là aussi irrité certains supporters, attachés aux idoles du rock dans les années 1960.

Au moment de s’engager dans cette nouvelle aventure, son agent, Mino Raiola, avait qualifié ce transfert de «dernière chance» pour l’homme de 24 ans. Brendan Rodgers, qui n’a jamais été emballé à l’idée de l’avoir sous ses ordres, pourrait peut-être s’assurer de sa concentration dans les semaines à venir. A moins que cette décision ne déclenche l’ire de l’Italien, qui fonctionne énormément au mental et à l’affectif… Même si rien n’est encore fait.

Source :

http://www.maxifoot.fr/football/article-23770.htm

Commentaires

commentaires

  • facebook Facebook
  • googleplus GooglePlus
  • twitter Twitter
  • linkedin Linkedin
  • linkedin Telegram
Précédent «
Suivant »