• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] LE MOUVEMENT « JUSTICE OR ELSE » SÉDUIT DE PLUS EN PLUS DE STARS

[SOCIÉTÉ] LE MOUVEMENT « JUSTICE OR ELSE » SÉDUIT DE PLUS EN PLUS DE STARS

 

À l’heure ou le récent mouvement « #Black lives Matter »  s’amplifie, un autre mouvement plus discret mais qui n’a déjà plus rien à prouvé, fait lui aussi de plus en plus d’adeptes auprès du peuple américain : Justice or Else (Justice ou Sinon) !

Ce mouvement émerge directement du groupe religieux Nation of Islam, dont Malcom X était le porte-parole avant sa reconversion.

Avec les appareils numériques montrant un peu partout la police et autres américains blancs filmés sur caméra, en train d’abattre des noirs pour le simple motif qu’ils sont noirs, le mouvement « Justice or Else » est juste dans son temps.

Lorsqu’on parle des victimes que sont Michael Brown, Eric Garner, Trayvon Martin, Oscar Grant, Walter Scott, Freddie Gray, Sandra Bland (la liste est longue), sans oublier la dizaine d’hommes et femmes noirs assassinés dans une église afro-américaine par un homme blanc en raison de la couleur de leur peau, il est assez difficile de ne pas se sentir concerné. Surtout que pour la plupart des responsables de ces meurtres sont, très souvent, issus des forces de police et n’ont donc pas à craindre d’être inculpés, ayant simplement pour « sanction » la suspension de leur activité avec salaire , en quelque sorte, des vacances, pour avoir tué des noirs non armés.

Quant à l’autre catégorie d’assassins blancs (civils), des groupes sont crées afin de récolter des fonds pour financer la défense de ces tueurs de noirs non armés.

Le constat qui en ressort est donc qu’il est normal de commettre ces crimes odieux à l’encontre des afro-américains. « Où est la justice dans tout cela? » Voici le message du mouvement « Justice Or Else ».

 

Ce mouvement a pour but de dénoncer ces injustices et compte bien se faire entendre

Comme à l’époque de  Martin Luther King, le dénommé Honorable Louis Farrakhan, fondateur de la nouvelle génération du groupe religieux ‘Nation Of Islam’, use de son influence pour organiser une manifestation pacifique à échelle mondiale dans les rues de Washington.

 

MartinLutJusticeAfro

 

Dans une interview accordée au journal ‘BlackButterflyLifeStyle’, l’honorable Louis Farrakhan de la N.O.I déclare ceci :

« Depuis 1608, les Noirs en Amérique ont été traités comme des sous-hommes, ce qui a abouti à l’esclavage, puis en 1865 après la guerre civile, la libération de ces esclaves noirs était censée être le début de notre liberté mais les lois « Jim Crow » ont gardé les noirs en dehors des progrès de tous les jours en Amérique. Les conditions de vie pour les afro-américains étaient systématiquement inférieures à celles prévues pour les blancs américains… »

Pour rappel, c’était un 16 Octobre 1995 que Louis Farrakhan avait appelé à une marche d’un million d’hommes à Washington DC. Ce fut un succès et le plus grand rassemblement de masse dans l’histoire des États-Unis, peut-être même, le plus Grand Rassemblement d’hommes noirs dans le monde.

Vingt ans plus tard, le constat amère de cette société engloutie dans la tourmente, incite le Ministre Farrakhan à retourner au siège du gouvernement des États-Unis pour rechercher la justice « ou autre chose » pour son peuple,  invitant le peuple noir à se joindre à lui.

Bien que le Président des États-Unis ne soit pas un de ses plus grand fan (pendant sa première campagne présidentielle, Barrack Obama avait refusé à maintes reprises le soutien que Louis Farrakhan voulait lui apporter), le leader Louis Farrakhan n’est pourtant pas en reste question popularité.

C’est sur le soutien d’artistes populaires et influents, majoritairement issus du milieu Hip Hop tels que Eminem, Rick Ross, Birdman, Mary-J Blige, The Game et bien d’autres, que son mouvement « Justice or Else » peut compter.

 

ChrisRockFarrakhanAndArtistFarrakhanAndRappers

 

La marche que prépare cet homme engagé de 82 ans  promet de ramener du beau monde ce 10 Octobre 2015. Si la précédente marche n’était à l’époque destinée qu’aux hommes noirs, cette fois-ci, elle est également ouverte aux femmes et à toutes les races et personnes qui ont souffert de l’injustice.

 

Côté France, nous sommes également attendus

Le Ministre Hilary Muhammad qui est le Représentant du Ministre Farrakhan en Europe, invite tout les noirs d’Europe à venir à Washington DC le 10 octobre 2015 dans le cadre d’une délégation européenne. Cet événement historique à Washington est susceptible de dépasser 3 millions de participants.

Notons au passage le « Fair Play » des américains quand on se souvient que Malcom X et Martin Luther King étaient interdits de territoire français, fut un temps…

 

Mais qui est donc Louis Farrakhan ?

Faites connaissance avec l’homme, en visionnant cette vidéo traduite :

 

 

Ce nom ne vous semble pas inconnu ? C’est normal ! Les opinions controversées à son sujet dues à ses propos radicaux concernant les homosexuels et l’implication des juifs dans la traite négirère, ainsi que ses liens avec certains dirigeants africains, lui ont valu le surnom « d’Hitler Noir » auprès de ses détracteurs.

Il est également connu pour son implication supposé dans le meurtre de Malcom X avec qui il était en conflit, bien que cela n’ait jamais été prouvé.

Toutefois en 2007, il reconnait que ses propos violent de l’époque à l’encontre de Malcom X ont put avoir une influence sur la fin tragique du Leader.

De source wikipedia, Louis Farrakhan, né Louis Eugene Walcott le 11 mai 1933 dans le Bronx quartier nord de la ville de New York, est le dirigeant de la très célèbre organisation politique et religieuse appelée ‘Nation of Islam’ depuis 1981. Il est aussi connu pour avoir organisé la « Million Man March » de Washington D.C en 1995.

Mais avant cet exploit, c’était dans un autre milieu qu’il s’est fait un nom : la musique !

En effet, dans les années 1950, Louis Farrakhan enregistre plusieurs albums sous le nom de « The Charmer ». C’est en 1955, alors qu’il donne un spectacle intitulé « Calypso Follies » à Chicago, qu’il prend ses premiers contacts avec la ‘Nation of Islam’.

Sous l’influence de Malcolm X, il se convertit à l’Islam alors qu’il est âgé de 22 ans et prend le nom de Louis X, le « X »  signifiant que le nom d’origine africaine du nouveau converti est inconnu en raison de l’esclavage.

Après l’édiction par Elijah Muhammad, chef Fondateur de la N.O.I., d’une règle interdisant la musique, il abandonne celle-ci. Son asservissement lui vaut alors d’être renommé Louis Farrakhan.

Après la mort d’Elijah Muhammad en 1975, la N.O.I. se dissout.

Puis en 1981, Louis Farrakhan proclame officiellement la restauration de la ‘Nation de l’Islam’. La « nouvelle N.O.I. » s’affirme comme la légitime continuatrice de l’organisation créée par Elijah Muhammad, tant sur le plan religieux que sur le plan du nationalisme afro-américain.

L’Honorable Ministre Louis Farrakhan de la ‘Nation Of Islam’, qu’on l’apprécie ou non, reste un des derniers leader de son temps. Son vécu et son franc parler lui valent le respect des siens. Il mène également au nom de son organisation, differentes actions en Afrique dans le but de reconnecter et fortifier les liens des afro-americains avec leur culture, afin que ceci puisse aboutir à un échange et une émancipation culturelle et pourquoi pas, économique.

 

JusticeElseBis

 

« Justice or Else » est à la fois le nom et le thème de cette marche en référence à la façon dont les noirs ont été traités par les blancs pendant les décennies d’abus et d’injustice raciale depuis l’esclavage, en passant par la ségrégation, et allant jusqu’à ce que l’on pourrait appeler aujourd’hui, une tentative d’extermination de la communauté noire.

 

A.K pour NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook