• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] BURKINA FASO : LE PREMIER MINISTRE A ÉTÉ LIBÉRÉ, L’ARMÉE EST ENTRÉE DANS LA CAPITALE

[ACTUALITÉ] BURKINA FASO : LE PREMIER MINISTRE A ÉTÉ LIBÉRÉ, L’ARMÉE EST ENTRÉE DANS LA CAPITALE

Le pays est sous tension depuis le coup d’État du général Diendéré mercredi. L’armée est arrivée à Ouagadougou et avait entamé des négociations avec les putschistes en leur donnant un ultimatum au président du CND, Gilbert Diendéré et au Régiment de Sécurité Présidentiel (RSP) pour déposer les armes avant 10h sinon elle donnait l’assaut.

«Le but est de désarmer la garde présidentielle (RSP) sans effusion de sang», indique l’armée, assurant «vouloir réserver un bon accueil aux frères du RSP» qui ont fomenté le coup d’Etat de jeudi.

Malgré l’ultimatum donné par l’armée et selon des sources de la BBC, l’armée burkinabè est prête à lancer l’assaut. Elle a installé des barricades et a demandé aux manifestants de rentrer chez eux.

Par ailleurs, Michel Kafando, le président des institutions de transition du Burkina Faso, placé en résidence surveillée par les putschistes, a été exfiltré et accueilli à la résidence de l’ambassadeur de France en début de soirée.

Le Premier ministre, Isaac Zida, a également été libéré et a pu quitter le palais présidentiel de Ouagadougou pour rejoindre son domicile officiel dans le quartier des ministères de la capitale, ont affirmé à l’AFP une source de la gendarmerie et une autre proche de son aide de camp.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook