• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] GHANA : INTERNET BLÂMÉ POUR L’ÉCHEC MASSIF DES ÉLÈVES AU BACCALAURÉAT

[SOCIÉTÉ] GHANA : INTERNET BLÂMÉ POUR L’ÉCHEC MASSIF DES ÉLÈVES AU BACCALAURÉAT

Le faible taux de réussite des élèves ghanéens à l’examen du West African Senior School Certificate Examination (WASSCE) soit à peu près l’équivalent du baccalauréat francophone fait blâmer les réseaux sociaux sur internet.

Sur les 242.162 candidats du qui ont passé l’examen du (WASSCE) et mai et juin derniers, seuls 68.062 soit un pourcentage de 28,11% ont été déclarés admis par la Direction des Examens et Concours (WAEC).

Le nombre record de candidats échoués a emmené certains professeurs à s’expliquer un peu sur ce que certains candidats ont écrit sur leurs copies d’examen.

A ce propos, il est révélé que dans le traitement des sujets auxquels les candidats ont été soumis, certains ont abrégé de façon mécanique des mots. Pour Mathias, un correcteur, des abréviations électroniques comme « b4 » qui correspond au mot anglais « before » et « 9ja » entendez le Nigeria sont des fautes qui sont sanctionnées.

Cette technique d’écrire a rendu le déchiffrement des idées exprimées par les élèves très difficiles pour des correcteurs, du moins ceux qui ne sont pas habitués aux messages coûts SMS et certains orthographes qu’on retrouve très souvent sur des réseaux sociaux tels Facebook, Twitter et Instagram

Sur la base de ce mauvais résultat obtenu en fin d’année scolaire, Kofi Agyekum, un professeur à l’Université du Ghana a déploré la dépendance des élèves par rapport aux médias sociaux qui les influencent.

Ces résultats ont retenus l’attention du Roi des Ashanti, Otumfuo Osei Tutu II, qui de son côté a fait savoir qui s’est inquiété du faible taux d’admission des candidats. En appelant tous les acteurs de l’Education a relevé le défi qui s’impose, le roi a mis en garde les politiciens à ne pas mélanger la politique avec l’éducation scolaire.

Mensah

Source : http://koaci.com/ghana-internet-blame-pour-lechec-massif-eleves-baccalaureat-94527.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook