• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • MONDIAL 2018: YAYA TOURÉ POINTE LA QUESTION DU RACISME

MONDIAL 2018: YAYA TOURÉ POINTE LA QUESTION DU RACISME

Malgré sa retraite internationale avec la côte d’ivoire, Yaya Touré reste attaché au monde du football et s’est engagé dans la lutte contre le racisme. Celui qui a participé à trois coupes du monde, se dit disposé à aider la Russie qui doit accueillir la prochaine coupe prévue en 2018. A cet effet, il tire la sonnette d’alarme sur la question du racisme qui pourrait gâcher la grande fête traditionnelle que la Fifa organisera l’été prochain.

L’ex-international ivoirien qui vient de s’engager aux côtés de l’association « Fare » qui lutte contre le racisme en Europe avait été la cible de chants racistes des supporters russes lors d’un match de Ligue des champions entre City et le CSKA Moscou en 2013. Il s’attend à un « gros bordel » si la question du racisme n’est pas prise très au sérieux. « Tout le monde dit que c’est compliqué en Russie mais j’espère que les Russes vont nous surprendre en faisant bien les choses », a déclaré Yaya Touré qui a participé à un clip pour une campagne contre les discriminations dans le football.

Il n’hésite pas à proposer ses services au pays organisateur et à la Fifa pour la réussite de cet évènement planétaire : « Je veux dire à la Fifa ainsi qu’au gouvernement russe que je suis là s’ils ont besoin d’aide. Je n’ai pas juste envie d’agir à travers des paroles. Je veux des actes et des vraies personnes. C’est très important pour l’avenir du football. ». Espérons que le peuple russe fera preuve de sagesse et saura surprendre le monde entier comme l’a souhaité Yaya Touré.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook