• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] CAMEROUN : LE GOUVERNEMENT INTRODUIT LE « EWONDO » ET LES AUTRES LANGUES LOCALES DANS LES ÉCOLES DÈS LA MATERNELLE

[SOCIÉTÉ] CAMEROUN : LE GOUVERNEMENT INTRODUIT LE « EWONDO » ET LES AUTRES LANGUES LOCALES DANS LES ÉCOLES DÈS LA MATERNELLE

 

Le projet qui date de 2013 a été expérimenté pour la première fois dans une école de Nkolbisson à Yaoundé Cameroun.
Le but étant de permettre un meilleur apprentissage des leçons aux enfants en passant par leurs langues maternelles, ici l’ewondo.

Selon une institutrice, c’est une très bonne idée car l’enfant a souvent tendance à traduire d’abord ses leçons du français ou de l’anglais vers sa langue maternelle, avant de l’apprendre par la suite.
Un véritable casse-tête pour ces élèves, qui est responsable de nombreux cas d’absentéisme, selon une autre institutrice.

Désormais dans cette école, les élèves apprendront l’Ewondo* en plus du Français et de l’Anglais qui sont déjà des langues obligatoires, car langues officielles du pays.

Un retour aux sources, une réappropriation des valeurs culturelles dont les langues locales qui en sont les premiers instruments, sont en voie de disparition dans bons nombres de villes africaines.

Le projet serait entrain de s’étendre aux autres langues locales sur tout l’ensemble du territoire national.

*L’Ewondo ou plus exactement le kóló est une langue parlée dans la partie sud du Cameroun. Elle est à peu près similaire à quelques exceptions près, à d’autres langues du Cameroun comme l’eton, le nnanga, le bulu, le fang qui lui se retrouve aussi jusqu’au Gabon voisin.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video