• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • Prodige du tennis, elle décroche son premier titre à 15 ans en battant une championne du Roland-Garros

Prodige du tennis, elle décroche son premier titre à 15 ans en battant une championne du Roland-Garros

À  15 ans, Coco Gauff, est entrée dans l’histoire en remportant dimanche son premier titre au tournoi de la Women’s Tennis Association (WTA) à l’âge de 15 ans à l’Open de Linz, devenant ainsi la plus jeune joueuse à décrocher une pareille victoire depuis l’exploit réalisé par la thèque Nicole Vadisova au même âge. La jeune afro-américaine née à Athlanta a battu Jelena Ostapenko 6-3 1-6 6-2 et devrait figurer ce lundi dans le top 75 mondial.

L’adolescente, devenue la plus jeune joueuse à atteindre la finale de la WTA depuis 2004, a vaincu ce 13 octobre la championne de Roland-Garros 2017 Jelena Ostapenko 6-3 1-6 6-2 en finale. Coco Gauff a connu une ascension remarquable en battant au premier tour Venus Williams, sept fois vainqueur du Grand Chelem, en route vers les 16 derniers matchs de Wimbledon.

« La semaine a été fantastique. J’espère revenir ici. Je me souviendrai de ce moment pour le restant de mes jours », a déclaré la native d’Atlanta imite Nicole Vadisova, qui avait 15 ans quand elle a remporté son premier titre WTA à Tachkent en 2004.

Gauff n’avait réussi que le tirage au sort principal après avoir été battue par Tamara Korpatsch en qualifications, mais elle a profité de sa chance en battant Stefanie Vogele, Kateryna Kozlova, la tête de série Kiki Bertens et Andrea Petkovic pour atteindre la finale.

Une interruption de service lors du deuxième match lui a suffi pour prendre le premier set contre la championne du French Open 2017, Ostapenko, mais la lettone âgée de 22 ans a riposté avec trois arrêts dans un deuxième set à tir rapide.

Au cours de cette finale mémorable, son père qui est également son entraîneur, Corey Gauff, s’est rapproché du terrain pour encourager sa fille. Il a dit : « Détends-toi (…). Fais confiance à tes coups. Calme-toi, emporte ton  esprit à un autre endroit, à un match d’entraînement. Joue, ne pense pas aux points négatifs, pense aux points positifs ».

Elle a immédiatement cassé la tête, remportant le match et le titre quand Ostapenko envoyait un coup droit long. « Merci beaucoup à ma famille et à mon équipe pour leur soutien, vous êtes toujours avec moi à chaque étape du processus », a affirmé cette virtuose du tennis qui promet de faire encore parler… positivement.

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook