• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] LA CENTRAFRIQUE ÉLIT SON NOUVEAU PRÉSIDENT ET SES DÉPUTÉS

[POLITIQUE] LA CENTRAFRIQUE ÉLIT SON NOUVEAU PRÉSIDENT ET SES DÉPUTÉS

Les Centrafricains ont commencé à voter ce mercredi 30 décembre dans certains bureaux de vote à Bangui pour une présidentielle et des législatives, une étape importante censée les sortir de trois ans de violences.

Les élections ont été reportées plusieurs fois en raison de l’insécurité persistante dans certaines zones sous la coupe de bandes armées.
Un dernier report, décidé à Noël, a été essentiellement provoqué par des retards d’acheminement de bulletins de vote, à la tardive distribution des cartes électorales et à une ultime formation d’agents électoraux.

Pour l’élection présidentielle qui avait vu initialement 42 candidats, la Commission électorale a retenu 30 candidatures. Parmi elles, celle des anciens Premiers ministres Anicet-Georges Dologuélé, 58 ans, candidat de l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA) ; Martin Ziguélé, 58 ans, candidat du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) et de Faustin-Archange Touadéra, dernier Premier ministre de François Bozizé.

Les trois derniers chefs d’Etat sont exclus du scrutin. MM. Bozizé et Djotodia, en exil, sont sous le coup de sanctions internationales et la Charte de transition interdisait à Mme Samba Panza d’être candidate.
Vu le nombre de candidats, les opérations de dépouillement des résultats s’annoncent longues. Un probable second tour est prévu le 31 janvier.

Aujourd’hui plus que jamais, la Centrafrique est à une étape importante pour la reconstruction du pays.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video