• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • IMMIGRATION : CHRISTIANE TAUBIRA INDIGNÉE PAR L’ATTITUDE DES FRANÇAIS

IMMIGRATION : CHRISTIANE TAUBIRA INDIGNÉE PAR L’ATTITUDE DES FRANÇAIS

IMMIGRATION : CHRISTIANE TAUBIRA INDIGNÉE PAR L’ATTITUDE DES FRANÇAIS

Dégoûtée par l’attitude des Français vis-à-vis des migrants, l’ancienne ministre de la Justice monte au créneau et crie son ras-le-bol : accueillir « 24 000 personnes, ça n’est pas toute la misère du monde » a-t-elle soutenue dans une vidéo accordée à Brut.

Christiane Taubira est en colère. Dans la vidéo diffusée par Brut, l’ancienne garde des Sceaux, a défendu l’accueil des migrants par la France et s’en est pris à ceux qui lui sont hostiles. . Selon elle, ce nombre de réfugiés à accueillir – d’après les conseils de l’Union européenne ne serait pas ingérable pour un pays qui compte 67 millions d’habitants « Nous sommes 67 millions et nous sommes terriblement effrayés à l’idée d’accueillir 24 000 personnes », ironise-t-elle. « Un égoïsme même pas tangible parce qu’il n’a même pas d’effet, cet égoïsme-là… Ça dit des choses terribles sur nous. », poursuit-elle.

Au-delà de l’incompréhension, Christiane Taubira regrette profondément le comportement des Français réticents à recevoir des migrants sur le territoire national. Une situation qui crée une division dans l’opinion française. Madame la Ministre pense que les réfugiés peuvent être sur le territoire français et que leur nombre n’a rien de catastrophique. Les migrants « viennent, ils risquent leur vie dans la Méditerranée, ils risquent la noyade (…) ils risquent tout ça juste pour pouvoir s’inscrire aux allocations familiales ?» , demande l’ancienne ministre de François Hollande, en évoquant des « imbécillités énormes », « incompréhensibles » et « absurdes » avancées par certains.

Elle s’insurge contre les politiques Français qui, également jouent leur partition dans cette situation. Elle estime qu’il manque « une parole politique forte  » qui puisse s’adresser aux Français afin de leur faire changer de point de vue. Il est grand temps d’expliquer aux citoyens français que « c’est le monde dans lequel nous vivons, c’est l’état de ce monde, nous y avons une part. »

DUNAMIS ADJIGO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook