FORMULE 1: HAMILTON, TROP FORT À SHANGHAI.

Très tôt ce jour vendredi 13 avril, ont eu lieu à Shanghai, les premières et deuxièmes séances d’essais libres de la formule 1 chinoise. Lors de ces essais, il y avait un maître du nom de Lewis Hamilton (Mercedes).

Le britannique d’origine de l’île de la Grenade, avait effectué ses deux derniers grands prix sans victoire, ce qui n’était pourtant pas de ses habitudes. Mais revenu en force ce matin à Shanghai, l’ex petit ami de Nicole Scherzinger (ancienne chanteuse du groupe musical Pussycat Dolls) a tout donné pour dominer les deux parties.

En allant le plus vite possible pour les essais libres 1 en 1’33″999, avec près de quatre dixièmes d’avance sur Kimi Räikkönen (Ferrari), Lewis s’est imposé avec écart dans cette compétition qui le ramène de loin. Valterri Bottas, son coéquipier, a signé le troisième temps à cinq dixièmes.
L’homme de 33 ans est allé tellement fort que même le leader du championnat Sebastian Vettel (Ferrari) n’a pas pu suivre ses traces et s’est finalement retrouvé à huit dixièmes du king Hamilton, en se plaçant 6 e après les deux Red Bull de Daniel Ricciardo et Max Verstappen.

Mais le champion confirme sa superiorité lors des essais libres 2 en remportant à nouveau la course. Le plusieurs fois champion du monde est allé cette fois ci environ 5 dixièmes plus vite et a conclu la session en 1’33″482. Mais la concurrence a également progressé et s’est rapprochée, à commencer par les Ferrari : Kimi Räikkönen est deuxième à 7 millièmes seulement, et Sebastian Vettel quatrième à 108 millièmes. A la troisième place, la seconde Mercedes, celle de Valtteri Bottas.
Les Red Bull sont un peu plus en retrait avec le cinquième chrono de Max Verstappen et le neuvième seulement de Daniel Ricciardo, à un peu plus d’une seconde.

Ces nouvelles victoires ont sans doute redonné du punch à l’athlète qui n’a eu aucun complexe à avouer « Je ne peux plus perdre de points »
Tandis que l’imbattable aborde ce Grand Prix de Chine avec un déficit de 17 points sur Sebastian Vettel au classement du championnat, il a bien conscience que le moindre prochain faux pas le conduirait sur un terrain risqué. Mais Shanghai est un circuit qui a souvent souri au champion du monde de Formule 1 en titre, puisqu’il s’y est déjà imposé à cinq reprises dans sa carrière. « Oui, j’ai toujours obtenu de bons résultats sur ce circuit, admet Hamilton. J’espère que ce sera à nouveau le cas ce week-end. Car avec un déficit de 17 points sur Seb au championnat, je ne peux plus me permettre de perdre davantage de points sur Seb. »
Affaire à suivre !!!

Séwa F SOUROU

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook