AFRIQUE DU SUD: TROIS ANCIENS PRÉSIDENTS CHARGENT ZUMA

Réunis pour la circonstance à Johannesburg, Frederik de Klerk, Thabo Mbeki et Kgalema Motlanthe, trois anciens présidents sud-africains ont lancé un appel urgent à mettre tout en oeuvre pour que le pays sorte de la crise politique, économique et sociale dans laquelle il est empêtré ‎

Le cadre choisi par les anciens chefs d’États pour permettre de mettre à plat l’ensemble des problèmes est un dialogue national. Une proposition faite par leurs fondations respectives. ‎

C’est au cours d’une réunion qui se tenait à Johannesburg que les trois anciens présidents ont dressés une critique réelle et sévère à l’encontre de la gestion du pouvoir par leur successeur Jacob Zuma. ‎

À cet effet, Thabo Mbeki a eu des mots très durs en évoquant les dégâts découlant de la situation politico-économique. L’ancien président a affirmé, «Même la rose que notre peuple a planté en 1994 est souffrante aujourd’hui», faisant par là référence aux premières élections libres que le pays a connu. ‎

Frederik de Klerk lui a, sans hésiter, attaqué Jacob Zuma directement. « Le problème est que notre président ne respecte plus les devoirs imposés par la Constitution» a t-il lancé.‎

Comme si cela n’était pas suffisant, Kgalema Motlanthe est lui aussi allé de son petit tacle, «Si nous laissons perdurer ces pratiques politiques malsaines en nous complaisant dans notre silence, l’histoire ne nous le pardonnera jamais».

Une prise de position claire des anciens hommes d’États qui va davantage fragiliser un président dont la légitimité est sans cesse remise en cause. Jamais l’Afrique du Sud n’aura connu dans son histoire politique récente, un président en exercice aussi impopulaire. ‎

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video