• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] DIEUDONNÉ À DEUX DOIGTS DE « PERDRE LA MAIN » D’OR

[ACTUALITÉ] DIEUDONNÉ À DEUX DOIGTS DE « PERDRE LA MAIN » D’OR

L’humoriste n’est que locataire du lieu, situé dans le 11e arrondissement de Paris. Les propriétaires sont les trois gérants d’une société immobilière parisienne, selon « Libération », qui révèle cette information. La ministre de la Culture n’exclut pas de fermer le théâtre.

Un rassemblement devant le théâtre de la Main d'Or, à Paris, le 28 décembre 2013, pour soutenir Dieudonné.
Un rassemblement devant le théâtre de la Main d’Or, à Paris, le 28 décembre 2013, pour soutenir Dieudonné.

C’est le QG de Dieudonné. Quand il n’est pas en tournée, l’humoriste se produit au théâtre de la Main d’Or, dans le 11e arrondissement de Paris. Mais s’il occupe souvent le lieu, il n’en est que locataire. Depuis 2011, les propriétaires sont les trois gérants d’une société immobilière parisienne. Et ils ne veulent plus de Dieudonné, révèle lundi 6 janvier, Libération.

Le journal explique que l’information a d’abord été donnée par Jean-Claude Elfassi, un paparazzi en lutte ouverte contre Dieudonné. Avec des propos très virulents à l’encontre de l’humoriste et de sa femme, celui-ci explique sur son blog avoir convaincu les propriétaires « d’en évacuer l’occupant en exploitant une faille dans le bail ».

« Nous étudions les possibilités pour mettre fin à son bail »

Pour vérifier cette information, Libération a contacté l’un des propriétaires, qui lui a confirmé ses intentions. « Nous avons acheté ce théâtre en 2011 dans le cadre de notre activité immobilière : il ne s’agissait alors absolument pas d’en mettre les occupants dehors. Nous ne savions d’ailleurs même pas de qui il s’agissait, et nous ne l’avons jamais rencontré », indique-t-il, sous couvert d’anonymat.

Mais « nous n’avons aucune affinité avec ce monsieur, dont nous avons constaté les débordements », poursuit le propriétaire avant de conclure : « Nous sommes en train d’étudier les possibilités légales de mettre fin à son bail. Celui-ci est en règle, et il n’y a jamais eu de problèmes avec le loyer. Nous étudions la question avec nos avocats. »

Libération a ensuite contacté Sanjay Mirabeau, l’un des avocats de Dieudonné. « En tout cas, il n’y a jamais eu de souci de voisinage ou de tapage. Mais si on lui dit de partir dans les règles, il le fera », a-t-il déclaré au quotidien.

La ministre de la Culture n’exclut pas de fermer le théâtre

De son côté, la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, n’exclut pas de fermer le théâtre de la Main d’Or. Interrogée sur le sujet dans une interview au Parisien mise en ligne sur le site du quotidien lundi soir, elle indique : « Je ne mets aucun veto a priori. Tous les supports juridiques permettant de mettre un terme à l’entreprise lucrative de M. Dieudonné doivent être étudiés. Le spectacle d’abord. Pour le reste, on travaille mais dans le respect de la loi. Il faut utiliser tous les moyens possibles face à ce multirécidiviste. »

Si Aurélie Filippetti défend « la liberté de création et d’expression », elle ne tolère plus le« message de haine ». « J’espère qu’on ne le verra pas monter sur scène. Ni à Nantes ni à Metz d’ailleurs, ni partout », conclut-elle.

Source: francetvinfo.fr

http://www.francetvinfo.fr/societe/dieudonne/les-proprietaires-du-theatre-de-la-main-d-or-ne-veulent-plus-de-dieudonne_498548.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video