• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] CENTRAFRIQUE : LES PARTIS POLITIQUES ONT ORGANISÉ UNE MARCHE EN FAVEUR DE LA PAIX

[ACTUALITÉ] CENTRAFRIQUE : LES PARTIS POLITIQUES ONT ORGANISÉ UNE MARCHE EN FAVEUR DE LA PAIX

Réunis autour de leurs leaders, les militants de plusieurs partis politiques centrafricains ont sillonné ce vendredi les artères de la capitale Bangui pour appeler à la paix, demander l’application intégrale des résolutions du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, dénoncer l’accord de Nairobi, l’embargo sur les armes en Centrafrique et exiger le désarmement des groupes armés avant les élections.

Les militants de quatre coalitions politiques à savoir l’Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition, (AFDT), l’Alternative Citoyenne pour la Démocratie et la Paix, (ACDP), Collectif des Partis et Associations Politiques Sans Plateforme, (CPAPS), et l’Union des Partis Politiques pour la Renaissance du Centrafrique, (UPPRC) ont pris part à cette marche au cours de laquelle les premiers responsables des partis ont prôné la lutte pour l’unité et la cohésion sociale en Centrafrique.

« Nous marchons pour réclamer fermement de tous les belligérants de la crise centrafricaine, le strict respect de l’Accord de Cessez-le-feu signé le 24 juillet 2014 à Brazzaville; dénoncer l’accord de cessez-le-feu parallèle de Nairobi; exiger des forces internationales l’application immédiate de la résolution 2149 par le désarmement forcé des groupes armés; réclamer la refondation rapide des FACA et dénoncer les méthodes terroristes de prise d’otages et rapts organisés par certains éléments Anti-Balaka », a déclaré Martin Ziguélé.

Partie du pont Sica-Bois à quelques mètres du km5, la foule a longé l’avenue Boganda pour chuter au palais de la renaissance où un mémorandum devrait être remis à la présidente de la transition. Mais le mémorandum a finalement été reçu par le Ministre d’État, Directeur de Cabinet de la présidence, Joseph Malébingui qui représentait la présidente. Celui-ci a dans sa déclaration appelé tous les Centrafricains à « unir leurs forces pour faire avancer le pays et retrouver le chemin de la paix ».

Notons que la foule a été mal accueillie dans certains quartiers où les commerçants et les passants ont dénoncé le temps mis pour organiser cette marche.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook