[PEOPLE] MIKE TYSON, DU RING À BROADWAY

Après une apparition dans le film Very Bad Trip de Todd Phillips, Mike Tyson a apparemment pris goût à la comédie. Mardi 31 juillet, l’ancien boxeur avait enfilé une chemise et une veste de costume pour… se mettre à nu. « J’aurais dû appeler ce spectacle Boxe, putes et poursuites », déclare Mike Tyson lors des premières minutes de sa représentation, Mike Tyson : Undisputed Truth, jouée pour la première fois à Broadway. Réalisé par Spike Lee, le spectacle met à contribution quelques proches du boxeur, dont sa femme Kiki Tyson, qui a écrit les textes. Les rappeurs 50 cent et Kanye West, amis de longue date, avaient fait le déplacement le soir de la première new-yorkaise.

Mike Tyson est visiblement très à l’aise sur les planches, où il dévoile pendant près de deux heures les parts les plus sombres et personnelles de sa vie privée : son enfance, sa vie de boxeur mais aussi de délinquant, sa condamnation pour viol, ses addictions à la drogue, sa conversion à l’Islam, ses rencontres avec des prostituées, son divorce avec l’actrice Robin Givens, et la mort de sa fille alors âgée de quatre ans… Il évoque aussi sa mère, une prostituée alcoolique, et son père, qui l’a abandonné quand il avait deux ans. L’ancien boxeur dit tout, et montre tout. Des images projetées sur un écran situé en fond de scène montrent des photos de ses parents, de sa fille décédée, de ses années passées en prison…

Et les critiques sont unanimes : même si l’ancien champion du monde poids lourd n’est pas une « bête » de scène, il parvient à faire naviguer son public entre émotions et rires. Tandis que son ami Curtis, leader du groupe de rap G-Unit, a « pleuré de rire », le Guardian évoque un « humour grinçant et inattendu ». Douze dates ont été prévues pour l’ex-boxeur, qui semble avoir trouvé la voie de sa reconversion…Source : Lepoint.frImage d’illustration : Mike Tyson et Spike Lee, lors de la conférence de presse de présentation du spectacle « Mike Tyson : Undisputed truth », fin juin.

[ad#ad-adsente-texte-1]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook