[MUSIQUE] ET LE GHANA CRÉA L’AZONTO

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de danser sur de l’Azonto, nous vous proposons de faire le parcours des musiques qui ont rencontré le plus de succès au Ghana, pays d’origine, à Londres et pour finir en France.

Tout d’abord, il y a Tiffany qui nous avait proposé à plusieurs reprises des sons entraînants. Ce sera pourtant à l’aide d’un duo qu’elle formera l’espace d’une chanson avec Fuse ODG et surtout grâce à son clip amateur tourné à Londres que la musique et la danse Azonto sera diffusé à un plus large public.

Il y a El et son titre « Obuu Mo »avec son clip insolite, une sorte de Projet X du Ghana. Ce qui interpelle c’est qu’il n’a pas une voix mélodieuse mais il parle et c’est ce qui change dans l’Azonto. Ce n’est pas du Rap ni du Slam mais un flot de paroles qui rythme les notes des instrumentales qui sont en général à deux mesures. La voix dans la musique reprend sa place d’instrument.

Et puis l’Azonto se propage à travers l’Afrique jusqu’aux États-Unis. Où Kanye West apparaîtra dans le clip de D’Banj (qui est pourtant un chanteur nigérian) Oliver Twist.

Bien d’autres artistes diffusent ce genre de musique. Éphémère ou pas, l’Azonto commence enfin a trouvé son public.

Ecrit par Alisson Leslie Da Cruz

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video