• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • DES ÉTUDIANTS OUGANDAIS CRÉENT UNE VESTE QUI DISTINGUE PALUDISME ET PNEUMONIE

DES ÉTUDIANTS OUGANDAIS CRÉENT UNE VESTE QUI DISTINGUE PALUDISME ET PNEUMONIE

Toutes les 35 secondes, dans le monde, un enfant meurt, tué par la pneumonie. Cette maladie dont les symptômes très proches de ceux provoqués par le paludisme, conduisent nombreux à une erreur de diagnostic et donc de traitement, est la principale cause de mortalité infantile. Ces deux maladies souffrent d’un « chevauchement des symptômes ». Dans les deux cas, les malades ont de la fièvre, des frissons et de problèmes respiratoires. Des étudiants ougandais ont voulu proposer une solution à ce fléau qui décime la population. Ils ont donc mis au point une veste. Une simple veste, dont la particularité est qu’elle est capable de distinguer la pneumonie du paludisme.

« MamaOpe », c’est le nom de cette veste médicale qui a été conçue dans le cadre d’un projet étudiant de l’Université de Makerere, à Kampala, la capitale ougandaise. Comment elle fonctionne ? Une fois portée par l’enfant, elle va mesurer son son rythme cardiaque et sa température, de ces éléments elle détectera si l’enfant est atteint d’une infection de poumons entraînant des difficultés respiratoires. Olivia Koburongo, Brian Turybagye, Besufekad Shifferaw, Viola Akangumya et Angella Namwase, tous venus de filière différentes : de la communication à la médecine, ont remporté le deuxième prix du concours  »Big ideas » organisé par l’Université de Californie à Berkeley.

« MamaOpe signifie “l’espoir de la mère ». Quand un enfant naît, sa mère espère qu’il va pouvoir grandir. Mais en raison du nombre de maladies infantiles dans notre pays, ce n’est pas toujours possible…
Je connais beaucoup de gens qui sont atteints de pneumonie. Ici, c’est une véritable tragédie. Les médecins se trompent souvent, confondant la pneumonie avec le paludisme. Certains Ougandais se diagnostiquent eux-mêmes, mais font également des erreurs parce qu’en général, ils ne connaissent que le paludisme. », s’est exprimé Brian Turyabagye, qui a participé à l’élaboration de cette veste.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook