• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] MOZAMBIQUE : SÉMINAIRE PANAFRICAIN AUTOUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE

[ACTUALITÉ] MOZAMBIQUE : SÉMINAIRE PANAFRICAIN AUTOUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE

Maputo — Le Ministre mozambicain de la Science, la Technologie et l’Éducation supérieure, Jorge Nhambiu, a mis au défi ce lundi les producteurs de savoirs de transformer la recherche scientifique et l’innovation technologique en leviers dans la recherche de solutions qui favoriseront le développement durable.
“Les défis qui nous interpellent et réclament notre intervention par la production de savoir répondant aux besoins nationaux et régionaux d’éradication de la pauvreté et en faveur d’un développement durable ”, a-t-il indiqué,
Nhambiu qui s’exprimait à Maputo lors de la cérémonie de lancement du séminaire du bloc régional du Forum Panafricain de la compétitivité (PACF). La rencontre porte également sur le rôle des femmes scientifiques dans le développement de la région.
Le ministre a exhorté les chercheurs et les coordinateurs des “clusters” (agrégats d’innovation) de la région à générer des résultats de leur travail qui ont un impact social. Il expère que de telles rencontres mèneront à “solutions aux défis régionaux, en contribuant significativement aux améliorations sociales et économiques dans nos pays”.
L’objectif de ce séminaire, ajoute-t-il est d’établir un cadre de réflexion scientifique dans lequel des débats critiques, ouverts et francs pourraient prendre place.
L’intérêt central serait d’identifier les actions à entreprendre pour que la science, la technologie et l’innovation jouent un rôle encore plus important dans le développement de la région.

La directrice du Fonds de Recherche Nationale du Mozambique (FNI), Victoria Langa, a indiqué qux reporters qu’il existe actuellement 40 “agrégats d’innovation” ou “clusters” dans le pays. De tels agrégats sont une concentration de séries d’organismes de production, réglementation, de recherche et de services. Ils couvrent des domaines allant des pêches, l’agriculture, les procédures agricoles, l’éducation et la santé.

Tous les projets soutenus par le FNI ne sont pas des clusters, mais Langa indique que le défi du Fond est de s’assurer qu’ils fonctionnent comme tels. Elle pense que ce n’est que ainsi que le pays cultiver des petites et moyennes entreprises, comme un levier de développement, dans lequel la science et la technologie joueraient un rôle dynamiseur.
Le principal objet du programme de cluster, selon Langa, est de combattre la pauvreté au niveau local en stimulant la compétitivité avec un plus grand potentiel pour l’autonomisation des communautés.

Elle a affirmé que le FNI réalise actuellement avec succès des sous composantes du programme, parmi lesquels la création d’un réseau inter-cluster national qui accompagnera les entreprises et soutiendra les échanges d’expériences entre les clusters mozambicains.

Source :

http://www.afrotechmag.com/?q=fr/aeseaux-sociaux/mozambique-s%C3%A9minaire-panafricain-autour-de-la-recherche-scientifique-et-linnovation

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook