• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] KEVIN PRINCE BOATENG SORT DU SILENCE ET REVIENT SUR SON EXCLUSION

[SPORT] KEVIN PRINCE BOATENG SORT DU SILENCE ET REVIENT SUR SON EXCLUSION

  • Par NegroNews
  • 6 Années
  • SPORT

Exclu avant le match décisif contre le Portugal lors du dernier match de la phase de groupe de la Coupe du monde, Kevin Prince Boateng, le milieu du Ghana, a livré sa version des faits. Le joueur de Schalke estime qu’il a été injustement renvoyé et dénonce les attitudes de la fédération ghanéenne et celle de son coach James Kwesi Appiah.

Alors que la presse avait annoncé que Kevin Prince Boateng s’était battu avec son coéquipier Sulley Muntari et son coach James Kwesi Appiah, l’ancien milieu de l’AC Milan a tenu à rétablir sa vérité. Le joueur de 27 ans a expliqué que le sélectionneur du Ghana avait une dent contre lui. « J’étais en train de plaisanter durant un match d’entrainement avec Muntari. Je me suis un peu moqué de lui en lui disant qu’il était peut-être temps qu’il devienne arbitre, a déclaré KP Boateng à Sky. L’entraineur a pensé que je l’avais insulté mais ce n’était pas vrai.

La vérité, c’est que le coach avait déjà des problèmes avec moi et il a commencé à m’insulter devant tout le monde. Mes coéquipiers ont tout entendu.

Voilà la vérité. Cela s’est produit dimanche après-midi et ils m’ont renvoyé le jeudi suivant. Pourquoi je n’ai pas été exclu plus tôt ?  » « Nous avons demandé où était passé l’argent de la FIFA » Kevin Prince Boateng a également pointé du doigt la fédération ghanéenne qui a selon lui, rien fait pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions pour disputer le Mondial. Le joueur de Schalke a contesté la façon dont les dirigeants africains ont géré l’argent qui avait été mis à disposition de la sélection. « Deux jours avant les événements, nous avons rencontré les dirigeants de la fédération ghanéenne et nous leur avons demandé au nom de l’équipe où était passé l’argent de la FIFA. Tout le monde pense que nous sommes très riches et que nous avons tous une belle vie mais c’est faux.

C’est un honneur de porter le maillot du Ghana mais pourquoi la fédération n’a pas investi une partie de l’argent de la FIFA pour que l’expérience de la sélection soit plus agréable ? Nos familles auraient pu venir avec nous au Brésil mais non. Nous avons vécu une Coupe du monde terrible. »

Source: http://www.eurosport.fr/football/coupe-du-monde/2014/coupe-du-monde-2014-kevin-prince-boateng-s-explique_sto4308401/story.shtml

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video