• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • WHOOPI GOLDBERG S’OPPOSE AU PORT DU TISSAGE PAR LES FEMMES NOIRES ‎

WHOOPI GOLDBERG S’OPPOSE AU PORT DU TISSAGE PAR LES FEMMES NOIRES ‎

Pour Whoopi Goldberg, s’opposer à une forme d’appropriation culturelle impose une forme de cohérence. Ce point de vue qui est le sien est ressorti à l’occasion d’une polémique. L’actrice noire américaine a demandé aux femmes noires d’arrêter de mettre des tissages, si elles voulaient légitimement parler d’appropriation culturelle.

La polémique est parti d’une publicité maladroite de la marque de soda « pepsi ». Cette publicité faite avec Kendall Jenner semblait, pour la communauté afro-americaine, reprendre des codes propres au mouvement de la défense des noirs : Le Black Lives Matter, pour en faire du commerce.

L’entreprise a donc été taxé d’appropriation culturelle. Une accusation qui a fait sortir de ses gonds Whoopi Goldberg. Pour l’actrice, il y a certainement eu maladresse de la part de l’entreprise de soda, mais de là à parler « d’appropriation culturelle », il y a un monde.

« C’est juste une mauvaise idée. Ça n’a pas marché. Mais cette question de l’appropriation culturelle commence vraiment à me rendre folle. Si tu veux parler d’appropriation culturelle, porte tes propres cheveux. Si on met des cheveux de blanches, n’est ce pas aussi de l’appropriation? Ecoutez, maintenant, il y a des choses pour lesquelles vous pouvez dire « Hey, vous devez être plus sensible « , mais ça n’en fait pas parti. C’est une mauvaise publicité, ça ne marche pas, c’est juste ça » a t-elle lancée dans un show télévisé qu’elle co-anime.

Vous l’aurez compris, pour cette icône américaine, aux opinions bien affirmés, le fait même pour les femmes noires de porter des tissages est en soi une forme évidente d’appropriation culturelle.

C’est donc là un appel à la cohérence que lance l’actrice oscarisée au peuple noir. Un appel nécessaire quand on voit les phénomènes de blanchiment de peau ou de refoulement de cheveux crépus. ‎

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook