• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • WADE, TȆTE DE LISTE D’UNE COALITION POUR LES LÉGISLATIVES

WADE, TȆTE DE LISTE D’UNE COALITION POUR LES LÉGISLATIVES

Décidément « Gorgui »(le vieux) a la rancune tenace et la cuirasse épaisse. Une armure dont l’ancien président, après plusieurs années dans l’opposition, a su user avec malice pour terrasser ses adversaires afin de se hisser à la plus haute marche de l’État. Aujourd’hui encore, « le vieux » comme l’appellent affectivement les Sénégalais, serait prêts en rempiler. Remontant ainsi inlassablement sur l’arène, le ring, et la scène comme un véritable gladiateur, un boxeur, un artiste.

Vendetta, opportunisme ou pur patriotisme, n’en déplaise à ses détracteurs, Abdoulaye Wade est un véritable animal politique. Celui qui vient de fêter ses 91 ans, a été désigné tête de liste d’une nouvelle coalition créée autour de son parti, le Parti démocratique sénégalais.

Il fallait s’y attendre à la veille du dépôt des listes pour les prochaines joutes électorales. En effet, Manko Taxawu Senegaal qui s’était donné comme mission de rassembler l’opposition pour imposer la cohabitation au régime en place va inéluctablement faillir à sa mission d’où la naissance de nouvelles alliances dont la « Coalition Gagnante Wattù Senegaal» qui investira Me Wade. L’annonce a été faite par M. l’un des leaders de la toute nouvelle coalition, qui a confirmé qu’Abdoulaye Wade était tête de liste pour les législatives du 30 juillet.
« La coalition que nous constituons, qui s’appelle « La coalition gagnante », a désigné le président Wade comme tête de liste de cette coalition », a-t-il déclaré.

Le retour d’Abdoulaye Wade n’inquiète pas Macky Sall et les membres de sa coalition. Comme le porte-parole du gouvernement Seydou Gueye : « Non, on ne peut pas avoir peur de Me Abdoulaye Wade. En onze ans, Abdoulaye Wade n’a réussi à construire qu’onze ponts. En cinq ans, nous en avons réalisé douze. Je l’ai toujours dit : c’est un homme du passé et du passif. »

Le député Barthélémy Diaz, quant à lui a déploré le choix de Wattu Sénégal sur Abdoulaye Wade pour diriger sa liste nationale. « A l’heure où (Emmanuel) Macron a 39 ans, on propose le doyen de la classe politique sénégalaise», a-t-il attaqué ajoutant que ceux qui ont porté leur choix sur l’ancien président de la République ne veulent pas comprendre les enjeux des élections législatives du 30 juillet.

Silencieux, comme son fils Karim exilé depuis un an au Qatar, Wade, entant que tête de liste a la quasi-certitude d’être élu député au soir du 30 juillet. Mais il y a peu de chance qu’il vienne siéger à l’Assemblée, explique Mamadou Diop Decroix. « Il ne va pas revenir, être député à l’Assemblée, non. Ce qu’il représente, c’est tout un espoir, c’est un symbole », explique-t-il. Seul depuis 2012 et comme un sphinx, le Pds se remet au travail et redessine son destin.
NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook