• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • Violences policières: une jeune femme enceinte perd son bébé à la suite d’un contrôle de police pour non-port du masque, elle affirme avoir été violentée

Violences policières: une jeune femme enceinte perd son bébé à la suite d’un contrôle de police pour non-port du masque, elle affirme avoir été violentée

Déborah A. a déposé plainte la semaine dernière contre une policière et l’IGPN a ouvert une enquête. 

A Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise), la jeune femme a perdu son bébé dix jours après une intervention policière. Elle affirme avoir été violentée par une agente. Enceinte de plus de quatre mois au moment des faits, elle l’accuse d’être responsable de sa fausse couche après un contrôle qui aurait dégénéré.

Le 10 décembre 2020, la jeune femme de 23 ans se promène dans un centre commercial avec sa cousine et une amie. Des policiers qui patrouillent leur demandent alors de mettre un masque, elles obtempèrent. Mais une policière décide de les verbaliser avant de vouloir les interpeller pour outrage car en s’éloignant, les jeunes femmes auraient eu une conversation privée, qui ne concernait  pas la police, mais que les agents ont pris personnellement.

Une policière hors de contrôle

La situation dégénère : la cousine aurait été plaquée au sol et Déborah poussée contre un mur. « Pendant qu’elle me poussait contre le mur je lui disais ‘Je suis enceinte, je suis enceinte' », raconte la jeune femme. Mais la policière n’aurait pas tenu compte de ses avertissements, se serait une de ses collègues qui l’aurait maîtrisée. Des témoins ont filmé la scène. Après quatre heures de garde-à-vue, Deborah peut rentrer chez elle, mais souffrante, elle finira par être hospitalisée « pendant dix jours ». Le 21 décembre, elle perd son enfant, alors que sa grossesse se déroulait normalement jusqu’à l’intervention policière.

Une enquête préliminaire est en cours pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique ». Et l’IGPN, la police des polices, a ouvert une enquête administrative, révèle Franceinfo. Quant à la policière, elle a porté plainte contre Déborah pour outrage à agent.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video