• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • UNE VIDÉO DES « ABUS SEXUELS » DE R. KELLY REMISE AUX AUTORITÉS AMÉRICAINES

UNE VIDÉO DES « ABUS SEXUELS » DE R. KELLY REMISE AUX AUTORITÉS AMÉRICAINES

Gary Dennis, un américain travaillant dans une maison de retraite, affirme avoir trouvé une cassette vidéo qui montrerait R. Kelly « en train d’abuser sexuellement des mineures ». Il a déclaré aux journalistes qu’il avait remis la cassette aux autorités après l’avoir découverte chez lui.

Le mois dernier, R. Kelly a été inculpé de 10 chefs d’agression sexuelle aggravée impliquant quatre victimes présumées, dont trois mineurs. L’artiste R & B a nié apparaître dans la vidéo et dans toutes les autres accusations. S’il est reconnu coupable, il encourt trois à sept ans de prison pour chaque chef d’accusation.

Gary Dennis, un infirmier travaillant dans une maison de retraite, a déclaré avoir trouvé les images en triant une boîte de vieilles cassettes vidéo.

L’étrange « découverte » de M. Dennis

Il s’apprêtait à jouer ce qu’il pensait être la cassette d’un match de football après avoir découvert que celle-ci était étiquetée « R. Kelly ». Il s’attendait à ce que cela soit l’enregistrement d’un vieux concert. Au lieu de cela, la vidéo contenait des abus sexuels, a-t-il affirmé.

Sans entrer dans les détails, M. Dennis a déclaré avoir vu « [R. Kelly] leur dire quoi faire et quoi dire, et il semblait qu’il contrôlait la caméra ».

Après la découverte, il a déclaré qu’il avait « l’obligation morale » d’informer les forces de l’ordre et a contacté Gloria Allred, une avocate représentant des femmes qui affirment avoir été agressées sexuellement par R. Kelly. La bande a ensuite été remise au procureur américain du district Est de New-York.

Mme Allred a déclaré que M. Dennis n’avait aucun lien personnel avec le chanteur de R & B et n’avait « aucune idée » de savoir comment ou quand il en était venu à posséder la bande vidéo, ajoutant que ses amis lui avaient donné des cassettes d’événements sportifs dans le passé.

Elle a déclaré que la bande semble montrer un incident distinct de ceux précédemment attribués à R. Kelly, mais a reconnu qu’elle ne pouvait pas être « à 100% certaine », l’homme sur la bande était bien lui.

« Ce n’est pas moi »

« Le doute ici est évident », a déclaré Steve Greenberg, l’avocat de R. Kelly. « Ce n’est pas lui. La grande question est de savoir ce que les autorités font de la possession par Dennis de ce qu’elles croient être de la pornographie enfantine dans leur collection de cassettes ».

« Il est évident que la saison d’ouverture de R. Kelly est maintenant ouverte », a poursuivi M. Greenberg. « Il est irresponsable de continuer à prendre les spéculations de chaque Tom, Dick et Harry et de les rapporter comme si c’était un fait ».

le chanteur a été placé en détention mercredi après avoir omis de verser 161 000 dollars en pension alimentaire à son ex-épouse, Andrea Kelly, et à leurs trois enfants. Il a été libéré vendredi après avoir payé la dette.

Plus tôt ce mois-ci, il a donné une interview explosive à CBS ce matin où il a nié avec larmes et colère les accusations portées contre lui. « Je n’ai pas fait ce genre de choses. Ce n’est pas moi », avait-il déclaré, ajoutant qu’il est en train de se battre pour sa vie.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook