La vérité sur l’impact de l’immigration en France

En effet le rapport de France Stratégie publié en juillet va à l’encontre des théories fantasmagoriques sur l’immigration. Eh oui, en réalité les immigrés coûtent très peu aux finances publiques françaises.

Il s’avère que leur impact sur le chômage et les salaires est minime , tout comme ils n’influent que faiblement sur la croissance.

Selon des chiffres de l’Insee 2018, Le pourcentage d’immigrés est de 9,7 % dans population totale de 67 millions. Plus d’un tiers (37 %) ont acquis la nationalité française. Mais ces chiffres sont inférieurs à ceux des pays comparables, dont l’Allemagne ou la Grande-Bretagne. Les flux d’arrivées (260.000 par an) sont également un peu inférieurs à ceux des autres pays. Selon l’Insee, un quart du total des entrants repartent (en particulier les étudiants).

N’en déplaise à certains, l’impact sur le chômage et sur les salaires des résidents est « faible », selon toutes les études recensées par le rapport de France Stratégie, en France comme dans les autres pays. Du fait entre autre de la rigidité des mécanismes salariaux ou du caractère élevé du Smic en France.

De même, les conséquences de l’immigration sur les finances publiques sont faibles. Deux études disponibles (OCDE et CEPII) concluent à un léger coût (environ – 0,3 % point de PIB) pour une raison compréhensible : les immigrés ont des salaires, donc des cotisations, plus basses (d’environ 15 %). Du fait de leur âge plus faible, dans quelques années, ils paieront les retraites de tous. Mais ce dividende démographique sera plus faible en France qu’ailleurs du fait du chômage plus élevé de cette population.

Les économistes s’accordent même à dire que l’immigration est positive pour la croissance, vu qu’elle augmente la population active qui stimule la consommation et l’investissement.

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui voit sa côte de popularité progresser dans le cœur des Français,  selon le récent sondage Ifop pour Paris Match, ne serait pas ravie de voir ce rapport qui contredit ses prises de position sur la question migratoire.

 

Annabella Kemayou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video