• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • Vanessa Umba, la pilote congolaise qui fait ses preuves au Moyen-Orient

Vanessa Umba, la pilote congolaise qui fait ses preuves au Moyen-Orient

Jusqu’à l’âge de 16 ans, Vanessa Umba n’avait aucune idée du métier qu’elle voulait exercer. Son père souhaitait qu’elle devienne médecin ou avocate, mais elle n’était pas intéressée par ces professions. Un jour, son école a organisé une journée carrière où les élèves pouvaient rencontrer différentes personnes évoluant dans plusieurs domaines professionnels. C’est en lisant la longue liste de profession, mise à leur disposition, que les yeux de Vanessa tombèrent sur « pilote ». Ce métier, auquel elle n’avait jamais pensé auparavant, a conquis son cœur et s’est pourtant révélé comme une évidence pour elle.

Vanessa a débuté sa carrière dans l’aviation en 1999 en intégrant la SABENA Flight Academy, devenue aujourd’hui « centre de formation de CAE », basé à Bruxelles. Après avoir terminé sa formation, elle a été recrutée par Bussels airlines, où, à l’âge de 23 ans, elle est devenue co-pilote sur BAE 146, un avion commercial de taille moyenne.

Trois ans plutard, en 2016, Vanessa Umba a rejoint Gulf Air, compagnie aérienne nationale du Bahreïn qui exploite des vols internationaux sur trois continents. Elle y a évolué pendant 5 ans comme « Senior officer » sur Airbus A330/340, des avions long-courrier, avant de devenir capitaine en 2011, à 31 ans, pilotant l’Airbus A320.

Le 22 octobre 2015, Vanessa Umba est de nouveau entrée dans l’histoire, en devenant la première femme capitaine d’un vol de Gulf Air avec un personnel entièrement féminin. Le vol s’est déroulé entre Bahreïn et Karachi au Pakistan. « Certaines personnes sont surprises la première fois qu’elles me voient commander. Puis lorsqu’elles réalisent que je fonctionne comme tout autre pilote, elles se détendent », a déclaré la capitaine.

Par ailleurs, Vanessa Umba a fait évoluer les politiques en faveur des femmes au sein de Gulf Air en incitant la compagnie aérienne à élaborer une politique spécialement conçue pour les femmes pilotes.

Après 10 passés chez Gulf Air, en mars 2017, elle rejoint Qatar Airways comme capitaine pour A320. En mai 2018, elle est devenue institutrice au sein de la même compagnie aérienne.
Avec tous ces trophées remportés, aujourd’hui, Vanessa Umba n’est fière que d’une chose, l’amour et le soutien de sa famille : « Ma plus grande fierté dans la vie n’est pas d’être un capitaine, mais d’être une ‘’mère volante’’. Je suis mère de 3 enfants extraordinaires… Combiner un métier si exigeant à une vie de famille n’est pas facile, mais je bénéficie du soutien de mon mari et de toute ma famille.»

Sarah Kossonou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook